Les lauréats du 55e prix manga de Shogakukan

Clément Solym - 22.01.2010

Manga/BD/comics - Univers Manga - shogakukan - manga - award


Les lauréats du prix manga Shogakukan (ou Shogakukan manga award) ont été annoncés hier, ils recevront leur prix une petite statuette en bronze et la dotation lors d'une cérémonie le 03 mars à l'Imperial Hôtel de Tokyo.

Ce prix est l'un des plus importants prix manga au Japon. Il est décerné depuis 1956 et est doté d'un million de yens (un peu plus de 7 800 euros). Il récompense des manga parus dans l'année qui ne dépassent pas encore 4 tomes, ce afin d'éviter d'avoir tous les ans les mêmes séries. Parmi les précédents lauréats on compte Rumiko Takahashi avec Inuyasha (en 2002), Naoki Urasawa avec 20th Century Boys (en 2003) ou encore Kanoko Sakurakoji avec Black Bird (l'année dernière).


Dans la catégorie manga pour enfants c'est Penguin no Mondai de Yuji Nagai (Chez Shogakukan prépublié dans le Coro Coro Comic) qui a été primé. Kenta Shinohara est le lauréat dans la catégorie shonen avec Sket Dance (chez Shueisha prépublié dans le Weekly Shonen Jump). En shojo c'est Machi de uwasa no tengu no ko (Shogakukan prépublié dans Flowers) de Nao Iwamoto.


Enfin, dans la catégorie générale, c'est-à-dire la meilleure série tous genres confondus Yaro Abe remporte le prix pour Shinya Shokudo (Shogakukan prépublié dans Big Comic Original). Un prix spécial du jury a été décerné aux studios Toei pour son apport aux manga au travers de nombreuses adaptations.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.