Les nouvelles aventures de Tintin en Chine

Clément Solym - 14.01.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - nouvelles - aventures - Tintin


On a parfois tendance à l'oublier, mais Les aventures de Tintin sont connues surtout dans les pays francophones. Malgré la circulation de volumes pirates en Chine, Tintin dispose pour la première fois d'une édition en mandarin. Un nouveau départ pour le reporter à la houppe en Chine, un Pays qu' Hergé affectionnait puisqu'il est le seul où se déroulent deux albums.

Wang Bingdong s'est chargé de la traduction des 22 albums. Une entreprise qui l'a occupé pendant trois ans, révèle l'AFP. Plutôt séduit : « Je trouvais vraiment du plaisir à chaque fois que je traduisais, je me sentais rajeunir en côtoyant tous les jours Tintin et les autres personnages de la famille de Tintin. » Bingdong a découvert les créations de Hergé en 2001 à 66 ans.

En mandarin, Dupont et Dupond deviennent les « Dubang et Dupang ». « Mille millions de mille sabords » s'est transformé en « Ce crime mérite mille fois la mort » et « Tonnerre de Brest » évolue en « Que le Ciel te châtie et que le tonnerre te frappe »... Pour ces traductions, Wang Bingdong a été aidé par Pierre Justo, un français vivant à Pékin, l'un des plus grands collectionneurs d'albums de Tintin.


Certaines aventures avaient été publiées dans les années 80, en petit format. La première édition complète date de 2001. Plus de deux millions d'albums ont été vendus, alors que cette édition était traduite directement de l'anglais. Une version qui avait offusqué les ayant-droits qui ont dénoncé le passage de Tintin au Tibet en Tintin au Tibet chinois...

La nouvelle édition sera accompagnée d'une grande campagne de promotion, pour permettre de mieux faire connaître le reporter, né il y a 81 ans ! La Chine semble prête à accueillir Moulinsart et Tintin pourrait constituer une bonne alternative aux mangas... Nous, on attend le film de Spielberg !