Les Simpson : Springfield existe bel et bien

Clément Solym - 11.04.2012

Manga/BD/comics - Comics - Simpson - Matt Groening - Springfield


Dans un entretien au Smithsonian, le créateur des Simpson Matt Groening a révélé quelle ville l'aurait inspiré pour le cadre de sa série.

 

Il fallait s'en douter. Matt Groening, né en 1954 à Portland, en Oregon, se serait inspiré de la ville de Springfield, située à une centaine de kilomètres de sa ville natale, pour construire le cadre des aventures de la famille Simpson.

 

« La seule raison est  que quand j'étais gamin, l'émission télévisée Papa a raison se déroulait dans la ville de Springfield, et j'étais fébrile, parce que j'imaginais qu'il s'agissait de la ville près de Portland, ma ville natale. Quand j'ai grandi, j'ai compris qu'il s'agissait d'un nom fictif. J'ai aussi réalisé que Springfield est un des noms les plus communs pour une ville aux États-Unis. Anticipant sur le succès de l'émission, j'ai pensé "Ce sera super, tout le monde pensera que c'est leur Springfield". Et c'est le cas ».

  

 

« Je ne veux pas gâcher la surprise aux gens, vous comprenez. Quand les gens disent qu'il s'agit de Springfield, dans l'Ohio, ou de Springfield, dans le Massachusetts, ou Springfield, où que ce soit, je réponds toujours "Oui, c'est ça". »

 

Retrouver tous Les Simpson

dans notre librairie

Dans cet entretien, Matt Groening explique que les noms des personnages sont largement inspirés de ceux des membres de sa propre famille, son père s'appelant Homer, sa mère Margaret, et ses soeurs Lisa et Maggie. Il comptait ainsi, pour suivre la logique, appeler Matt le personnage du fils aîné, qui se nomme en fait Bart. Là encore, la raison est tout à fait simple.

 

« Quand j'étais au lycée, j'ai écrit un roman dont un des personnages s'appelait Bart Simpson. Je pensais à l'époque qu'il s'agissait d'un nom peu commun pour un enfant. J'avais cette image d'un père criant "Bart", et Bart sonne un peu comme un aboiement (to bark : aboyer, ndlr), comme un chien qui aboie. Je pensais que ça sonnerait d'une façon amusante.


Dans mon roman, Bart était le fils de Homer Simpson. J'ai pris ce nom d'un personnage secondaire du roman L'incendie de Los Angeles, de Nathanael West. Puisque Homer est le nom de mon père, et que je trouvais que Simpson était un nom marrant parce qu'il contenait "simp", un raccourci pour "simplet", je l'ai gardé. »