Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

LingoZING : apprendre les langues étrangères avec des bandes dessinées

Florent D. - 14.12.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - LingoZING comics langue - apprendre langue étrangère - bandes dessinées apprentissage


Simplifier l’apprentissage des langues, en passant par la bande dessinée, voilà un joli projet. LingoZING se positionne comme une solution croisant des applications bien connues pour apprendre une langue étrangère, et outil de lecture de comics. Parce qu’il n’est pas nécessaire de passer par Shakespeare pour apprendre l’anglais ni Victor Hugo pour découvrir Molière...

 

 

 

Le principe reste simple : un système permet de basculer d’une langue à une autre, tout en proposant un modèle de lecture. Il dispose également d’un outil de reconnaissance vocale pour évaluer les progrès réalisés dans la prononciation. 

 

LingoZING n’est d’ailleurs pas qu’un projet porté sur Kickstarter. La technologie et l’application sont actuellement en version bêta, et on compterait déjà une trentaine de titres, produits en trois langues. L’appel au financement participatif n’est pas une solution pour créer le produit, mais bien assumer les frais supplémentaires qu’il implique – les six titres présentés. 

 

 

 

En effet, le crowdfunding permettra de réunir deux fois trois ouvrages originellement parus en français et en anglais. Pour les langues proposées, on tablera sur l’anglais, français et portugais/brésilien. La publication de l’appli est prévue pour le mois de février, et l’ajout de l’espagnol et du mandarin est également prévu.

 

Les auteurs français qui prennent part au projet ne sont pas des inconnus : on compte en effet la présence de Joséphine, la star dessinée par Pénélope Bagieu, qui s’est fait connaître à travers son blog, Ma vie est tout à fait fascinante

 

Également présents, Florian Quittard et Anaïs Bernabé, qui partagent leur album La pluie des corps, publié chez Sandawe. Enfin, on trouvera Gilles Le Coz et son album Mourir nuit gravement à la santé, également chez Sandawe.

 

La présence de titres de Sandawe s’explique assez bien quand on découvrir la présence de Didier Pasamonik, qui anime le site ActuaBD, originellement créé par Patrick Pinchart, l’actuel gérant de Sandawe. 

 

Pour les titres en anglais, on retrouve Zach Weinersmith et Saturday Morning Breakfast Cereal, Isabelle Melançon et Megan Lavey-Heaton, avec leur titre Namesake, ainsi que Minna Sundberg, et Stand Still. Stay Silent.

 

 

Parmi les partenaires, on retrouve notamment l’Institut français, département sous tutelle du Ministère des affaires étrangères, chargé de promouvoir la langue française. L’application sera gratuite, les utilisateurs ne paieront que pour le contenu qu’ils se procureront.