Loving Dead : les zombies vivent d'amour et d'eau fraîche

Clément Solym - 25.07.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - Loving - dead - zombies


L’amour peut-il encore exister lorsqu’on est mort ? Dans un monde quelque peu morbide, les morts reviennent à la vie après qu’un virus ait été lâché dans la nature. Deux mondes se font désormais face : ceux des vivants et qui veulent le rester, ceux qui meurent et qui reviennent à la vie. Mais la problématique n’est pas là…

Une touche de noir et blanc, et c’est parti pour une virée infernale… Deux morts se rencontrent, tombent amoureux l’un de l’autre et cherchent à vivre à tout prix leur bonheur. Quel paradoxe ! Deux personnes qui n’auraient eu aucun rapport étant vivants.

Évidemment, on retrouve les thématiques assez classiques des histoires de zombies, avec un virus qui a encore échappé à des scientifiques complètement tarés, et apprentis-sorciers. Mais l'ensemble est servi sur un beau plateau, où le noir et blanc donne une ambiance presque idyllique à cette love-story sensuelle, en dépit de l'apparente difficulté.


De même, on apprécie l'encrage plutôt réussi autant que le rythme d'un scénario qui ne manque pas de surprendre. Quant au dessin, il a de quoi séduire, avec ces corps à demi fêlés, un peu comme des porcelaines qui s'écaillent après une chute. Cette chute, c'est celle du virus, certes, mais quoi de plus beau qu'un zombie qui se précipite aux pieds d'une zombie et lui d’éclaire : « Je crois que je suis tombé amoureux... »

L’intérêt de cette histoire réside dans son romantisme morbide loin de tous clichés à la Resident Evil ou autres 28 jours plus tard. Ici chacun cherche à prendre ce qu’il reste à prendre : les vivants veulent le rester, les morts veulent profiter de leur nouvelle condition et la faire durer. Pas facile quand le corps continue à se décomposer.

Loving Dead, publié aux Humanoïdes associés, par Stefano Raffaele (à qui l'on doit les dessins et le scénario), pour 13,90 €.