Lucky Luke fêtera ses 70 ans en Terre promise

Orianne Vialo - 29.08.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - Lucky Luke La terre promise - Lucky Luke 70 ans - BD La Terre Promise


Lucky Luke fêtera ses 70 ans en grande pompe le 4 novembre prochain, date de la sortie du prochain album du plus célèbre cow-boy de la bande dessinée. Intitulé La terre promise, ce nouvel album fera lui aussi partie de la collection « Les Aventures de Lucky Luke après Morris ».

 

Lucky Luke & The Daltons

(Helgi Halldórsson, CC BY-SA 2.0)

 

 

Avec 80 albums parus en 70 ans et vendus à 300 millions d’exemplaires, Lucky Luke reste l’un des piliers du 9e art. Traduites dans une vingtaine de langues, les aventures du cow-boy et de son fidèle destrier Jolly Jumper continuent de plaire aux lecteurs.

 

De la première publication, Arizona 1880, publiée dans le journal Spirou puis dans l’album Arizona en 1951, aux publications plus connues telles que La Ruée vers l’or de Buffalo Creek, Le Retour des frères Dalton, En remontant le Mississippi, Calamity Jane ou encore Un amour de Jolly Jumper, les péripéties de Lucky Luke créent toujours l’événement. Preuve en est avec ce nouvel album, qui sera imprimé à 500.000 exemplaires.

 

 

 

Depuis la mort en 2001 de Morris, le créateur de Lucky Luke, les dessins sont réalisés par Achdé. Ce nouvel album de Lucky Luke sera scénario par Jul, créateur de Silex and the City. Il a décidé d’orchestrer la rencontre du cow-boy et de la communauté juive. Pour ses nouvelles aventures, le personnage principal devra escorter une famille venue d’Europe de l’est dans tout l’ouest sauvage des États-Unis

 

En voici le résumé : 

 

Lucky Luke doit escorter une famille de Juifs d'Europe de l'Est jusqu'au Grand Ouest. Son ami Jack-la-Poisse lui a en effet demandé de s'occuper de ses parents, auxquels il n'a pas osé avouer qu'il était cow-boy et qui le croient avocat à New York ! Un grand-père religieux obsédé du shabbat, une mamma décidée à gaver Lucky Luke de carpe farcie, une jeune fille prude qui cherche le mari idéal, un petit garçon turbulent plus intéressé par le Far West que par sa bar-mitsvah, sans compter les hors-la-loi, les joueurs de poker…

 

 

Un totem indépassable

 

Dans une interview accordée au Point, Jul expliquait : « Reprendre officiellement les rênes de la série Lucky Luke, ce n’est pas exactement succéder à Goscinny : ce héros a connu d’autres scénaristes par la suite, et tout l’enjeu de cette renaissance, tandis que la série fête ses 70 ans, est justement de renouer avec l’esprit du plus grand d’entre eux ! Il ne s’agissait pas non plus de faire du vintage, mais bien un album d’aujourd’hui : comment être à la fois fidèle à des codes établis, et entamer un nouveau départ... sans avoir à rougir devant ce totem indépassable ! »

 

L’auteur a également précisé qu’il lui semblait « important de choisir une histoire qui racontait un choc des cultures, sans l’édulcorer, mais en pariant sur la gaieté, et sur l’intelligence du lecteur ».

 

Et de poursuivre : « Lucky Luke et les Juifs, c’est un thème qui a tout de suite fait bondir tout le monde au plafond, mais qui, dès qu’on y réfléchit, apparaît comme une évidence. Oser s’attaquer à cette histoire, c’est ouvrir un chapitre important de l’histoire des États-Unis, qui avait très étrangement été entièrement occulté par Goscinny. Les Italiens, les Irlandais, les Chinois, toutes ces communautés emblématiques ont été mises en scène dans d’autres albums... mais jamais les Juifs ! Était-ce par peur de choquer, par pudeur alors que l’histoire de cette migration des Juifs d’Europe de l’Est vers le Nouveau Monde résonnait avec son histoire personnelle ? »

 

Les aventures de Lucky Luke revisitées ont aussi la côte

 

En avril dernier, le dessinateur Matthieu Bonhomme avait dévoilé sa version révisée des aventures de « l’homme qui tire plus vite que son ombre », avec l’album Lucky Luke - Tome 1 : L’homme qui tua Lucky Luke, qui s'inscrit lui aussi dans le programme d'anniversaire de la BD.

 

Par une nuit orageuse, Lucky Luke arrive dans la bourgade boueuse de Froggy Town. Comme dans nombreuses villes de l’Ouest, une poignée d’hommes y poursuivent le rêve fou de trouver de l’or. Luke souhaite faire une halte rapide. Mais il ne peut refuser l’aide qui lui est demandée : retrouver l’or dérobé aux pauvres mineurs du coin la semaine précédente. Avec l’aide de Doc Wednesday, Lucky Luke mène une enquête dangereuse, confronté à une fratrie impitoyable qui fait sa loi à Froggy Town, les Bone…

 

 

(via Le Point)