Mais qu'est devenue l'araignée de Spider Man ?

- 15.05.2013

Manga/BD/comics - Comics - spider man - stan Lee - Marvel


« Tout le monde connaît l'histoire de Spider Man, mais peu savent ce qu'est devenue cette araignée ». Stan Lee suscite le mystère à l'occasion d'une nouvelle courte interview diffusée sur MTV. La situation initiale, bien connue, rend à l'oubliée de l'histoire sa juste place. Un Peter Parker au graphisme atroce se fait mordre, puis découvre qu'il est maintenant « plus fort ». La drôle d'araignée aux huit yeux verts perçoit en elle un changement qui se produit. « Je sens que je suis devenu un nerd [crétin binoclard, ndlr] ». 

 

 

 

 

Et l'arthropode de se métamorphoser en petit bipède coiffé à la raie et vêtu d'un pull col en V. Les incroyables aventures de l'araignée-homme « avec toutes les faiblesses humaines », est signé Mad Magazine pour un nouveau détournement diffusé sur Cartoon Network.

 

La réaction ne s'est pas fait attendre. Les fans et curieux appellent Marvel, l'éditeur historique de Stan Lee, n'imaginant pas une seconde que le vieux maître se soit prêté à une parodie loufoque. Rapidement, la lumière se fait : il s'agit en réalité d'une publicité pour le prochain numéro du sympathique Mad Magazine.

 

Mais l'artiste explique qu'il est « un fan de la première heure » du périodique. Et fort d'une certaine expérience, à travers 60 années de production graphique, Lee livre aussi des conseils bien en phase avec leur temps, dans cette interview. Il explique que les travaux par ordinateur ne portent pas préjudice à l'image d'une marque traditionnelle. Au contraire, cela permet de cumuler plus de profils talentueux.

 

Quant à prêter sa voix pour le spot publicitaire, c'est, selon lui, « bien plus facile que de se trouver devant une caméra ». On sait pourtant que Stan Lee est le spécialiste du caméo - ces apparitions clins d'oeil d'une célébrité - dans les adaptations de son univers. « A l'écran je dois me montrer sublime alors qu'au micro, être simplement beau [suffit], je peux me permettre de porter des vêtements plus décontractés ».

 

Redevenant un instant sérieux, le papa de Hulk et des X-Men, confie qu'il n'aurait jamais imaginé que Mad puisse faire une parodie et jouer avec sa petite bébête. De son côté la rédaction hallucinée avait fait preuve de beaucoup de tact auprès du vieil artiste pour trouver la meilleure accroche vocale, et le meilleur phrasé pour la courte animation. Pas grand chose pour rivaliser avec le grand-père du comics qui décide au final de s'y coller.