Majipoor volume 1 : le château de Lord Valentin. L'épopée de Silverberg enfin en BD

Clément Solym - 08.05.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - majipoor - château - lord


Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas encore le cycle entamé en 1980 par Robert Silverberg avec Le château de Lord Valentin, roman fantastique élevé par son public au rang de best-seller, les éditions Soleil vous proposent d’expier vos fautes et de vous rattraper avec son adaptation en BD. Pardonnez-moi seigneur parce que j’ai pêché, prêchi-prêcha…

Un beau matin, dans les plaines fertiles entourant la douce ville de Pidruid, un jeune homme s’éveille au monde. La seule chose dont il se souvient est son nom : Valentin. Quelle belle façon de reprendre une nouvelle vie ! Il croise Shanamir, un jeune berger qui le guide vers la proche cité agitée par son grand festival de cirque. Valentin et son compagnon font alors la rencontre d’une troupe de jongleurs dirigée par Zalzan, sorte de loup à quatre bras. La quête de Valentin vers son passé trouble peut commencer : elle le mènera vers le pays des rêves obscurs où se terre l’accomplissement de son destin…
Les ingrédients d’une histoire dite Fantasy sont finalement assez simples et la recette est bien connue : prenez un héros à l’obscur passé, des bonshommes à quatre yeux et trois têtes, une quête mystique et spirituelle et un chouia d’aventure. Ah ! J’oubliais l’essentiel : une belle fille aux yeux verts et aux lèvres purpurines. Jusqu’ici, une BD Fantasy ressemble trait pour trait à une autre. Celle-ci a l’avantage d’offrir les mêmes avantages que le livre de Silverberg : un monde complètement loufoque peuplé de personnages attachants où l’imagination du narrateur bluffe complètement le lecteur.

Cette adaptation en terrain glissant – résumer un roman de presque 700 pages ! – est globalement réussie grâce à son dessin sympatoche à mi-chemin entre Sillage et l’Incal et une teinte qui nous berce doucement du début à la fin, le tout monté sur un scénario qui reprend les grandes lignes du livre.

Les trente premières pages m’ont rappelé un lointain passé que je ne pensais pas retrouvé dans une BD de ce genre, à savoir les semaines passées à sillonner les rues d’Avignon pendant le Festival. C’est un joyeux bordel où les gens n’ont qu’une philosophie : « Nous avons toute la vie pour nous amuser. Nous avons la mort pour nous reposer ».

Alors pour votre serviteur, qui n’est pas franchement fan de Fantasy – ce qui n’empêche pas quelques exceptions – cette BD est de celle qui vaut le coup d’être lu. Ce beau mélange de merveilleux et de science-fiction forme un joli conte pour grands enfants. Ça tombe bien, j’en suis un !

Plus d'extrait à cette adresse

Majipoor volume 1 : Le château de Lord Valentin, par Jouvray et Ratte, publié chez Soleil, 12,90 €

 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.