Manga : au Japon, le numérique sauve les résultats de 2019

Florent D. - 03.02.2020

Manga/BD/comics - Univers Manga - ventes manga Japon - manga numérique Japon - industrie Japon édition


Les années nouvelles sont propices au bilan sur les résultats de l’an passé. L’association des éditeurs de magazines et livres du Japon (AJPEA) livre des chiffres encourageants, mais qui reflètent aussi une problématique constante : celle de la contrefaçon. 

Japon livres
librairie à Tokyo - ActuaLitté, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)
 

Avec 1543 milliards de yens, le marché affiche une croissance de 0,2 % qui permet de souffler : depuis 2014, le secteur manga et magazines au Japon ne cessait d’accuser le coup. C’est aussi à partir de cette époque que le marché numérique a été pris en compte. Pour autant, l’arbre ne peut cacher la forêt — littéralement : les ventes papier fondent de 4,3 %, quand le numérique augmente de 23,9 %. 

En somme, les manga papier réalisent 1236 milliards ¥ contre 307,2 milliards ¥ pour le numérique. En regard de 2015, c’est deux fois ce que représentait le marché alors. Pour finir, en 2019, le segment numérique représente 19,9 % des ventes — contre 16,1 % en 2018.
 

Sauf que… voilà quinze années que le marché de l’imprimé diminue — sauf pour les tomes compilant plusieurs histoires, qui remonte de 4 %. De fait, à l’été 2018, les éditeurs ont augmenté le prix de ces volumes, ce qui a eu pour conséquence non d’effrayer les clients, mais de redonner un souffle économique. On cite notamment l’exemple de Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba, qui aura connu une belle envolée.

Côté numérique, pour y revenir, le format natif aurait enregistré une hausse de 29,5 %, pour représenter 259,3 milliards ¥ — soit 84,4 % du numérique au global. On souligne également que la fin de mangamura, site de piratage notoire, survenue en avril 2018, aurait aidé le secteur. 

Les trois hommes qui animaient la plateforme ont par ailleurs été condamnés à des peines de prison en janvier 2019, une première dans le pays. La fermeture d’un site de scan qui faisait référence au Japon aura eu des conséquences positives sur l’industrie, assure l’association. 

L’autre conclusion, écrite en filigrane, serait que le marché du papier ne parvient pas à lutter contre le développement du numérique — et principalement contre la croissance de l’offre pirate. L’industrie n’arriverait pas au développement prévu.

Voir les données sur le sujet de l’AJPEA (japonais).


Commentaires
Craquage du jour "Histoires Courtes d'Aoi Makino" (même Auteure que "Sayonara Miniskirt" (qui sort aussi le même jour)).
Attention, le communiqué que vous commentez ne concerne pas le marché du manga en général, mais l'ensemble des publications au Japon.
Delcourt vient d'annoncer une réédition de Dororo en Édition Prestige pour le mois prochain c'est une bonne nouvelle mais hélas je pourrais pas la prendre (Budget quasi clos pour Avril) on verra en Mai (si il en reste). Sur un autre registre une sortie en BR de l'Anime Dororo serait la bienvenue (avec un doublage Français si possible).
Demon Slayer a trusté les 18 premières places du classement Oricon gulp mieux que One Piece ou Dragon Ball
Nouveau titre commandé (prometteur) : Girls' Last Tour (Omake Books)
Je vais suivre la carrière de "Far Away Paladin" (Méfiance avec les Isekai).
Je vais m’intéresser à "Sengo" (Casterman) et je pense prendre mon premier Yaoi avec "One Room Angel" (Boy's Love - IDP), je cherche un Yuri aussi (Netsuzô Trap - NTR : je pense pas faire celui là / j’hésite entre "Plongée dans la nuit" et "Octave" / je peux aussi "rattraper" Citrus rolleyes )
"One Room Angel" je commanderais en même temps que quelques "Kingdom" sur Anime Store.
Très bon titre "Dans le sens du vent - Nord, Nord-Ouest" (j'avais raté "Le Monde de Ran") et "Natsuko no Sake Vol.2" semble très bien lui aussi (17,5 sur Manga News), "Girls' Last Tour Vol.1" lui à 16,75 : bonne moyenne pour mes derniers achats ("Inio Asano Anthology" à 17,75 et "Sengo" 16,25 = bon choix).
"Inio Asano Anthology" et "Sengo T1 & T2" commandé sur BDFugue (pour tester).
je vais re-commander chez eux ("Aria : The Masterpiece T2" / "Ghost in the Shell : Tribute" / "Don't fake your smile T1" / "Noragami T19 & T20" = pour dépasser les 35€ et tester l’état de Mangas plus vieux).
Le mois prochain je vais rajouter à ma liste Transparente (Kurokawa) et Don't Fake Your Smile (Akata)
Je pense rajouter "Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai" je prendrais dans ma commande chez BDFugue (c'est court mais j'espere pas trop court).
"Rascal ..." est bien trop court on va le zapper (1 arc), dommage/tant pis hmmm
Vendu (par un site US) Spy × Family de Tatsuya Endo (j'avais beaucoup aimé Tista et The Moon Sword), pas encore licencié en France il va sortir en Anglais début Juin (chez VIZ Media LLC), je pense le faire (j'espere une annonce d'achat d'ici là (Kazé a déjà sorti les 2 titres de l'auteur, croisons les doigts).
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.