medias

Mangakas, “n’acceptez pas un contrat en dessous de 10 000 € le tome”

Nicolas Gary - 18.07.2018

Manga/BD/comics - Univers Manga - mangaka contrat édition - mangaka france édition - éditeur auteur manga


La Japan Expo qui se tenait cette année a permis de lever le voile sur les mangakas français. Mais également de parler d’argent, terme toujours tabou dans le secteur. Romain Lemaire, répondant avec une transparence rare sur son propre travail, pose aussi les bases d’une relation contractuelle solide.

 


 

 

« Moi, je vais être transparent : mon contrat, c’est cinq tomes chez Pika. Si la série fonctionne, je pourrai en faire plus. » Avec l’espoir, bien entendu, de ne pas arrêter sa série Everdark, dont le premier volume est sorti ce 4 juillet. « Moi, j’ai conçu mon histoire pour qu’elle fasse plus de cinq tomes. »

 

Son projet est de parvenir à plus d’un volume par an, pour un titre de 200 pages : impossible de partager le temps de création avec un autre emploi qui serait alimentaire. D’autant plus que ce dernier travaille tout seul.

 

Mais au-delà de l’avenir, c’est le présent qu’il faut regarder et négocier, rappelle-t-il à l’attention de celles et ceux qui voudraient se lancer. « La base... n’acceptez pas en dessous de 10.000 € le tome. N’acceptez pas. La base, c’est 12.000 €. » Somme avec laquelle il faudra bien entendu acheter son matériel.

 

« Moi, en brut, je suis environ à 15.000 €, mais j’ai vraiment eu un très très bon contrat. Je ne sais pas si les jeunes pourront négocier pareillement. » Et d’ajouter : « Il faut aussi que les jeunes auteurs ne se fassent pas bananer : ne signez pas n’importe quoi, il faut que vous puissiez en vivre. La passion ne justifie pas l’esclavage. »

 

Premier point à souligner : 15.000 € brut. En fonction de la condition sociale de l’auteur, le revenu brut est chargé de cotisations sociales. De fait, tout dépend d’un point : le fait que le mangaka dépasse les 900 € SMIC horaire de seuil d’affiliation de l’AGESSA et de son éligibilité à la retraite complémentaire obligatoire. 

 

On pourra également se référer au tableau ici, pour mieux appréhender les cotisations appliquées. Ces dernières apparaissent pour partie directement sur la note de droits d’auteur. L’autre partie, ce sont des appels à cotisations : en effet, l’auteur va s’acquittera par la suite de cotisations supplémentaires. Pour l’AGESSA dans un premier temps, puis pour le RAAP (retraite complémentaire). Tout cela dépend de la situation sociale de l'auteur, qui entraînera suivant les statuts des cotisations entre 17 et 25 %.


En tant qu’auteur débutant, la question la plus problématique est de savoir vers qui il pourra se tourner, et quelles démarches à accomplir pour obtenir une protection sociale, une carte vitale, etc. Autant de questions auxquelles la réforme sociale et fiscale ne répond toujours pas...
 


Et l’on comprend mieux l’enjeu de produire plus d’un tome par an, pour arriver à disposer de revenus significatifs. Ensuite, avant de toucher de l’argent sur les ventes à proprement parler, l’auteur doit attendre de rembourser la somme perçue initialement — l’à-valoir ou avance. 

 

À raison de 7,50 € (prix public TTC) pour le premier volume, et sachant que les droits d’auteurs sont calculés sur le montant hors TVA (5,5 %), donc une base de 7,11 €, les premières rémunérations n’interviendront pas avant 20 à 25.000 exemplaires vendus. Prenant en compte que, là encore, tout dépend du pourcentage obtenu sur chaque tome. 




Romaine Lemaire – Everdark – Pika – 9782811619428 – 7,50 €


Commentaires
Il faut trouver d'autres formes de rémunération, un auteur ne peut pas vivre de la seule vente de ses livres. Il y a bien les goodies et les originaux dédicacés mais ils ne sont pas assez mis en avant, de mon point de vue.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.