Mangako, l'éditeur de manfras numériques ferme ses portes

Clément Solym - 23.09.2011

Manga/BD/comics - Univers Manga - mangako - ferme - portes


Nous suivions l'expérience Mangako de près depuis ses débuts et c'est avec regret que nous annonçons qu'elle prendra fin demain. Mangako avait fait des paris risqués en se plaçant sur le créneau de la création de manfras numériques pour iPhone.


L'idée était pourtant intéressante et demandait que l'on s'y penche avec attention. Elle l'a été d'autant plus lorsque le modèle a évolué d'une forme payante à une forme semi-payante puis gratuite. Et l'on a pu constater avec Maximin Gourcy, co-fondateur de Mangako, que la gratuité avait porté ses fruits. Peut-être pas assez, ou peut-être que le modèle gratuit à été expérimenté trop tard.

On peut se demander aussi si l'iPhone était bien le meilleur appareil pour cette expérimentation. Son prix relativement élevé réduit nécessairement le nombre de lecteurs potentiels et il n'est pas aisé de se faire remarquer parmi les milliers d'applications de l'App Store.

Dans leur communiqué, les créateurs de Mangako n'ont rien révélé des raisons de leur décision de fermer leur maison d'édition. Ils ne semblent pas avoir perdu leur motivation et envisagent déjà de « rebondir vers de nouvelles aventures numériques ». Voici le communiqué de Mangako :


« 'Pas de papier, pas de pages, place à l'écran!' promettions-nous.
Mais dès demain, dernière séance oblige, l’écran deviendra noir.
L’aventure de Mangako prend fin.
Avec l’automne et des regrets.
Mais nous ne renions rien de notre ambition initiale.
Devenir un éditeur numérique, résolument et exclusivement numérique.
Rechercher de nouveaux créateurs, expérimenter de nouveaux modes d’expression, inventer de nouveaux dispositifs de lecture, s’inscrire dans de nouveaux usages nomades, offrir un divertissement inédit, expérimenter de nouveaux supports, gagner de nouveaux lecteurs, c’est ainsi que nous concevons notre métier d’éditeur.
Nous avons fait un choix d’exigence, un choix de création.
Pour nous l'édition numérique ne peut se résumer à un simple problème de numérisation.
Il y a d’autres enjeux, d’autres promesses.
Riches de notre expérience et de nos savoir-faire, nous faisons le choix de rebondir vers de nouvelles aventures, numériques évidemment.
Comme le dirait Buzz l’Éclair 'vers l’infini et l’au-delà du livre numérique'
Mangako a vécu des moments forts, un grand merci à ceux qui nous ont accompagnés.


 
Merci à nos auteurs, à leur talent.
Merci à Gnocchi (Miaowwww!!)
Merci à nos lecteurs, à nos fans, à nos amis et followers, aux visiteurs de la Japan Expo, aux râleurs de l’AppStore.
Merci à ceux qui nous ont encouragés, suivis, reconnus, distingués, ignorés, conspués.
Merci à l’équipe d’Actualitté, à Sébastien, Hubert, Christophe, Olivier, Virginie, Clément, Hervé, Simon, Élisabeth (s), à Lady Gaga, Steve et Mark.
Ps/Mark je suis jaloux de ta carte de visite 'I’m the CEO, Bitch.', un titre qui claque !
»