medias

Marie-Antoinette remplace Lady Oscar

Clément Solym - 23.05.2012

Manga/BD/comics - Univers Manga - marie antoinette - lady oscar - révolution


Après la Rose de Versailles, la bande dessinée s'enrichit du lys des Tuileries.  C'est une dessinatrice de manga américaine et texane de surcroît qui redonne quelques couleurs à la Reine de France. Celle qui aimait particulièrement les jeux et la brioche. Amanda Coronado ressuscite le manga Shojo de l'époque révolutionnaire comme en son temps Riyoko Ikeda avec sa Rose.


Les quelques visuels en couleurs donnent une impression d'aquarelle avec des costumes respectant relativement bien les toilettes de l'époque. Un intérêt pour la frêle Autrichienne qui remonte loin, et un respect qui lui a demandé du temps avant de s'y frotter. « Quelqu'un qui peut « exsuder » la grâce, la beauté, la classe, le sex appeal et avoir une coiffure aussi rock n' roll ». Un regard proche de la reine aux patins à roulettes de Coppola fille.

 

Pour l'heure la dessinatrice se concentre sur sa série aux personnages zoomorphes Devil's Bakery aux tons cette fois plus pastels.