Marsu Productions s'explique sur le retrait du Blog de Franquin

Clément Solym - 05.11.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - Marsu - Productions - retrait


L'histoire rappellerait sans peine cette chaîne de causalité décrite par le Mérovingien dans Matrix : toute action entraîne une réaction.

Qu'est-ce à dire ? Le blog de Franquin, revenu d'entre les morts entre les pattes de Turalo et Piak, a abouti à un album, publié chez Drugstore, la collection de Glénat, avec cette apostrophe : « Pour la Toussaint, offrez-vous un auteur mort ! » Parce que justement, sur ce blog, le papa de Gaston Lagaffe racontait sa vie de squelette, et celle d'autres auteurs décédés. Que Marsu Production souhaite voir retiré.

Leur courrier fait part de précisions « expliquant notre décision ». Aucune raison pour nous de faire obstacle à ce qu'elle soit publiée.
Nous n’avions pas été prévenus de la mise en vente de cet ouvrage qui, au-delà de l’usurpation du nom de Franquin dans un but commercial, paraît pour beaucoup outrepasser les limites du bon goût et du respect de la mémoire de l’auteur décédé.
Sauf erreur de ma part, voilà un moment que la BD est disponible chez Foolstrip, nous en obtiendrons la confirmation un peu plus tard (ils sont partis déjeuner, chez Foolstrip... les veinards). Or, c'est au moment où la BD paraît donc chez Gléant que l'on se réveille. Soit : le net est vaste et difficile de garder un oeil sur tout ce qui se fait.

Toutefois le blog de Franquin, en version blog, justement, existe depuis un petit moment : à vue de nez, les premiers posts datent de novembre 2007.

Poursuivons :
Nous précisons que cette démarche s’est faite avec le plein accord des auteurs (Piak et Turalo) et de l’éditeur Drugstore. Marsu Productions n’en retire aucun bénéfice commercial, son seul but étant que la mémoire d’André Franquin soit respectée comme il se doit.
Ici, on se tournera vers Bodoï, qui publia une interview de Turalo, datant de janvier 2009 (ce qui tend à confirmer que le titre existe depuis un peu plus que la vente en papier datée du 14 octobre. Ce dernier y explique : « Ce n’est qu’un hommage. Le principe n’est pas d’attaquer ces personnalités telles qu’elles étaient de leur vivant. Nous voulons éviter la polémique et l’humour noir, et préférons porter un regard tendre sur nos personnages. »


Et Marsu Productions de conclure
Nous espérons que cette démarche consensuelle évitera une polémique stérile et permettra de laisser en paix un homme qui ne demandait que ça.
Mais rappelons l'introduction tout de même :
Nous avons expressément demandé aux éditions Glénat de retirer de la vente l’album Le Blog de Franquin paru le 14 octobre dernier.
Finalement, Foolstrip nous précise que le titre est bien vendu depuis deux ans (oui, on les a tirés de leur pause déjeuner, gniark, gniark, gniark..), ce qui confirme nos suppositions : Marsu production n'a réagi qu'à l'approche d'une version papier.

Nous devrions obtenir de plus amples informations sous peu.