Marvel honore la première Afro-américaine propriétaire d'une librairie comics

Florent D. - 28.10.2016

Manga/BD/comics - Comics - librairie comics Iron Man - Philadelphie Marvel hommage - comics diversité personnages


Marvel aime les couvertures alternatives, moyen de personnaliser un brin ses comics. La librairie Amalgam Comics & Coffeehouse, à Philadelphie, a ainsi profité de l’une d’elles, avec un hommage tout particulier à la créatrice de l’établissement.

 

 

 

Arielle Johnson a 33 ans, elle a fondé et dirige aujourd’hui la librairie de comics. Elle-même grande fan et collectionneuse, elle figure, en compagnie de Riri Williams, la nouvelle Iron Man, sur la couverture du Invincible Iron Man # 1

 

C’est par mail que l’éditeur a sollicité les libraires, annonçant qu’il mettait en place une campagne de communication spécifique pour les établissements. Arielle avait une dizaine d’années quand la connexion entre elle et les comics s’est opérée, avec la découverte du personnage Storm, issu des X-Men. « Quand vous êtes une personne de couleur, vous raclez le fond de la barrique pour trouver un héros auquel vous identifier. J’ai toujours eu le sentiment que je regardais les aventures des autres. »

 

Storm

 

 

Mais Storm, héroïne black dans les comics, changera la donne. Au point qu’Arielle passe un diplôme qui la spécialise dans le monde de la bande dessinée, et qu’elle finit par ouvrir sa propre boutique après des années de lectures. Sa librairie se veut d’ailleurs un lieu d’accueil pour chacun : garçons, filles, sans distinction aucune. Le comics est à même de rapprocher tout le monde assure-t-elle. 

 

L’histoire d’Arielle devient également celle d’une réussite américaine : elle fut la première femme afro-américaine à ouvrir une librairie comics sur la côte Est des États-Unis. « J’étais méchamment au courant que les comics sont généralement dominés par des hommes blancs, mais quand j’ai ouvert le magasin, je ne pensais pas particulièrement à moi ni à être la première. J’ai tout d’abord envisagé d’ouvrir un lieu qui célèbre la diversité. »

 

 

 

 

 

La couverture où elle apparaît, signée par Elizabeth Torque, s’inscrit cependant dans un contexte moins joyeux. Riri Williams, la nouvelle incarnation de Iron Man, âgée de 15 ans dans la BD, était présentée dans une position trop allusive, voire suggestive, a-t-on estimé. Une polémique se déclenche et le dessinateur J. Scott Campbell s’est retrouvé contraint à des excuses...

 

Non sans quelques réticences 

 

La couverture fut retirée par l’éditeur...

 

via ABC