Marvel Kids : La recherche d'une audience jeune pour les super-héros

Antoine Oury - 05.11.2014

Manga/BD/comics - Comics - Marvel Kids portail - audience jeunesse - Spider-Man jeux


Cela pourrait ressembler à un paradoxe : les éditeurs de comics super-héroïques, des publications classées à leur apparition au sein des contenus pour la jeunesse, se démènent pour retrouver cette audience. Avec les années, les lecteurs de maisons historiques Marvel et DC ont vieilli, et les histoires elles-mêmes se sont assombries. 

 


 Capture d'écran du portail Marvel Kids. Remarquez la publicité pour les couches, clairement destinée aux parents

 

 

La question devient sérieuse, au sein des maisons d'édition qui font dans le super-héros : certes, le genre acquiert ses lettres de noblesse, mais cela se fait au détriment d'une partie de l'audience potentielle, les enfants. Si les produits dérivés diffusent largement l'image des super-héros, des vêtements et autres accessoires aux séries animées, un vide s'est créé dans la production éditoriale.

 

« Je considérais les comics DC, ceux que la maison publie à l'attention des enfants, et j'ai réalisé qu'aucun ne convenait vraiment pour mon neveu », explique Jann Jones, responsable éditoriale de titres jeunesse DC comme Supergirl : Cosmic Adventures in 8th Grade ou Tiny Titans, au site Comic's Alliance. « Il était présenté comme des ouvrages pour enfants, mais le contenu était trop difficile, ou contenait trop d'éléments violents pour être présenté à un enfant de cet âge, d'après moi. »

 

Les parutions du genre sont généralement synchronisées avec une série d'animation, afin de maximiser les exploitations de licence à moindres frais. On s'interrogera alors sur la pertinence d'une telle politique, où l'enfant serait amené à lire ce qu'il a vu à la télévision... De plus, un tel point de vue éditorial fait disparaître les héros, sur le papier, en même temps qu'à la télévision.

 

Les éditeurs ont multiplié les initiatives pour se rapprocher d'une audience plus jeune, notamment avec les Marvel Babies, du côté de la Maison des Idées. Si le travail de Skottie Young, notamment, a pu être apprécié, ce sont essentiellement les connaisseurs qui se sont tournés vers ces histoires, et pas vraiment les plus jeunes. De plus, difficile d'évoquer une création originale, quand les dessins font simplement apparaître des mini Hulk ou Wolverine.

 

Marvel tente finalement de relancer son portail « Kids », en le centrant en premier lieu sur Spider-Man, un des personnages les plus proches d'un univers jeunesse. Mais le site ne propose que quelques jeux flash, pas très intéressants, et des vidéos de séries animées... plus destinées à un public adolescent, voire jeunes adultes. Et pas de comics.