Médée, magicienne adolescente, sur les traces d'Hécate

Florent D. - 05.11.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - Médée - Hécate - magicienne


Médée est une fille, qui dans l'antiquité avait pour père le roi de Colchide, Aétès, et par sa père, elle est enfant d'une océandie, Idye, fille d'Ocan et de Théthys. Magicienne qui viendra en aide à Jason, celui qui conquit la toison et puis s'est retourné, plein d'usage et raison, vivre entre ses parents le reste de son âge, est une créature qui fut aussi enfant. Nancy Peña et Blandine Le Callet en racontent l'histoire.

 

Avec un dessin sec, presque autant que le comportement du roi Aiétès (dans le texte), c'st donc l'enfance de Médée qui est contée. Elle qui vit avec un frère malade, Absyrtos, entourée d'amis, elle sera rapidement initiée aux secrets de la médecine et de la guérison, pour tenter de lui venir en aide. 

 

Mais c'est aussi une cour royale dans laquelle elle grandit, et deviendra adolescente, confrontée aux rivalités et aux meurtres, si besoin est. Jaloux de sa toison, le roi vient de temps à autre rendre visite à Drago, gardien géant du précieux trésor. 

 

 

Médée, à retrouver sur Chapitre.com

 

 

Médée est espiègle, pas vraiment la petite fille résignée à coudre dans le gynécée. Même sa première robe de femme, après ses premières règles, est trop grande, trop ample ; inconfortable. Raison pour laquelle elle file, dès la nuit tombée, courir nue dans la forêt. 

 

La médecine succédera rapidement aux mystères d'Hécate, déesse de la Lune noire, symbole de la mort, auxquels la prêtresse confrontera la jeune adolescente. Entre la maladie incurable d'un frère, la quasi-folie d'un père torturé, Médée évolue au sein d'une tragédie qui la conduira à la rencontre de Jason, dans quelques épisodes. 

 

Quand on sait la portée mythologique de ce personnage, l'album est simplement à couper le souffle. Tragique d'entre les tragiques, Médée sera la soeur contrainte à découper son frère pour ralentir la poursuite lancée par son père contre les Argonautes de Jason. Ceci est une autre histoire, bien entendu, mais ce premier tome séduit amplement, en retraçant une tranche de vie inédite. 

 

Sombre, parfois inquiétante, cette Ombre d'Hécate est surtout passionnante.

 

Médée, dans l'ombre d'hécate, Casterman, 15 €