MediaEntity : expérimenter la réalité augmentée en bande dessinée

Florent D. - 30.08.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - MediaEntity - réalité augmentée - dossier de presse


MediaEntity, la bande dessinée publiée chez Delcourt, avait fait l'objet d'un élogieux article en novembre 2012. Cette série d'anticipation d'Emilie & Simon à découvrir sur la toile fait donc son arrivée en papier, avec des enrichissements adjoints. Pour ce qui est du titre en lui même, nous ne pouvons que vous renvoyer vers l'excellente chronique que Nicolas Ancion avait publiée dans nos colonnes. 

 

Nous allons plutôt nous concentrer sur les enrichissements et l'approche réalité augmentée. Le principe est assez simple : d'abord, télécharger une application qui permettra de scanner certaines pages. En l'occurrence, il y a neuf pages dans la BD qui profiteront de ces apports numériques. 

 

Avant

 

Après

 

 

Premier constat : c'est difficile à manier. Il faut que l'application scanne la page en question, pour faire apparaître des contenus originaux, et bien entendu, dès lors que l'on décale sa tablette ou son smartphone, le contenu dynamique disparaît. C'est pénible quand il faut vraiment maîtriser ses mouvements pour arriver à lire correctement ce qui s'affiche sur l'écran. 

 

Si l'on passe au-dessus de cette manipulation, on découvre que l'éditeur a tout de même fait les choses en grand. Toutes les ressources possibles sont intégrées : son, images, vidéo, messages de répondeur... y compris un numéro de téléphone pour joindre un répondeur de radio pirate. 

 

Les coupures de presse sont abondamment annotées, les entretiens truffés de smiley, et les pages ‘publicitaires' largement plus instructives. La réalité augmentée dépasse de très loin la fiction de ces pages qui auraient pu n'être que des addenda. Alors certes, il faut les mériter pour en profiter, mais c'est un sacré morceau qui est proposé, et s'inscrit très bien dans l'esprit même de la BD - et ses origines internautiques. 

 

Pour ne pas spoiler tout le plaisir de cette découverte, nous ne fournissons ici que quelques captures d'écrans, et bien évidemment, sans contenu interactif. La dernière page propose ainsi des vidéos spécifiques, autant de témoignages - pas vraiment tous égaux - de personnes prises dans la folie MediaEntity... Amusant, divertissant, cela confère cependant à l'album une note supplémentaire très pertinente.

 

D'autant plus que le contenu de réalité augmentée n'intervient à aucun moment durant la BD que l'on peut lire sans avoir à recourir à son smartphone. C'est bien ficelé, bien pensé, et tout à fait pertinent. Maintenant, il ne faut pas trembler...

 

 
Le tome 1 vient de sortir (64 pages, 13,95 €), et désormais, un album sortira tous les quatre mois. Le prochain opus est prévu pour janvier 2014.