Mobilisation des auteurs BD : sous les pavés d'Angoulême, les planches

Cécile Mazin - 19.12.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - auteurs BD - SNAC BD - marche Angoulême


Le 31 janvier prochain, à Angoulême, le SNAC BD organise une marche de protestation, mais pacifique. Départ prévu à 14 h 30, depuis l'espace Franquin, pour arriver une heure plus tard devant la mairie. Mais comme tous les auteurs BD ne pourront pas être présents, le syndicat propose plusieurs pistes, pour que les absents n'aient pas tort.

 

 Conférence Les auteurs bientôt à poil (SGDL)

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

La représentation de chacun sera assurée, par une diffusion internet des photos des auteurs absents. En effet, les auteurs sont invités à envoyer une photo, portrait ou dessin, que ce soit d'eux ou d'un de leurs personnages emblématiques. Ces illustrations seront alors « portées par les manifestants durant la marche ». 

 

Une méthode très iconique, façon défilé de deuil en Russie, qui devrait faire son petit effet. Mais outre les auteurs absents, les lecteurs sont également invités à prendre part à la marche, même symboliquement. 

 

« Comme vous le savez tous, la bande dessinée, ce n'est pas que trois jours par an à Angoulême, aussi nous vous proposons, avec le concours des libraires volontaires (que nous souhaitons nombreux) de vous rassembler par ville/par librairies le samedi 31 janvier, et de prendre une photo commune dans votre librairie (ou ailleurs si vous n'avez pas de librairie accueillante). »

 

Il suffira alors d'une pancarte avec un message de soutien apporté aux auteurs. Sensibiliser la presse locale sera également l'occasion de porter le message un peu plus loin. De son côté, le SNAC BD a fait parvenir à 200 libraires un message « pour les prévenir de cette action, mais tous ne seront pas au courant , n'hésitez pas à leur en faire part ». 

 

Depuis juin, avec la lettre ouverte, et en octobre, avec le débrayage de Saint Malo, les lignes ont pu bouger, assure le syndicat. Ce n'est qu'un début, continuons le combat, en quelque sorte.