Moebius : 'la BD a perdu l'un de ses plus grands maîtres'

Clément Solym - 10.03.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Moebius - décès - L'incal


C'est après une longue maladie que Jean Giraud Moebius est décédé, ce samedi 10 mars. Dessinateur et scénariste né le 8 mai 1938, Jean Giraud, dit Moebius, mais également Gir, son autre pseudonyme, s'appelait en réalité Jean Henri Gaston Giraud. 


Connu du grand public sous le nom de Moebius, Jean Giraud vient de s'éteindre à Paris. Ce dessinateur et scénariste de bandes dessinées était né en 1938. Créateur de la célèbre série Blueberry, Moebius a été décoré en 1985 de l'Ordre des Arts et des Lettres par François Mitterrand.

 Moebius

 

Formé par Jijé, l'artiste en devenir travaille d'abord à l'encrage d'un épisode de Jerry Spring, La route de Coronado, qui parut dans le magazine Spirou. Mais c'est au sein de la publication rivale, Pilote, que Jean Giraud est embauché en 1963 pour dessiner des aventures western. C'est la naissance de Blueberry.

 

En 2010, l'écrivain Erik Orsenna, grand amateur de bandes dessinées, avait émis l'idée de soutenir une éventuelle candidature de Moebius à l'Académie française afin d'honorer enfin dignement un art encore insuffisamment reconnu en France.


 

En 2010, Moebius avait présenté une immense exposition, Moebius Transe-Forme. « Avec leurs paysages et leurs personnages en perpétuelle transformation, ses dessins explorent les confins de l'inconscient et dévoilent un monde imaginaire et fantastique. À travers la métamorphose souvent brusque et inquiétante d'une figure d'un décor, Moebius révèle un monde où les apparences ne sont pas aussi stables que l'on pourrait le croire. »

 

 

 

Parmi les grandes séries, c'est sous le nom de Gir qu'il aura créé le personnage de Blueberry, mais il aura également pris part à la réalisation de plusieurs conceptions graphiques de film, comme Dune de Jodorowsky, qui ne verra jamais le jour, ou encore Alien, le huitième passager de Ridley Scott. 

 

Les réalisateurs les plus grands auront fait appel à lui, depuis James Cameron, en passant Joe Pytka. Il aura tout juste pu découvrir l'adaptation en série télé du grand magazine auquel il avait pris part, Metal Hurlant. 

 

Mais c'est toujours avec Jodorowky qu'il accomplira probablement la plus grande saga de science-fiction française, avec la création de L'Incal, en 1980, qui sera déclinée en six volumes. 


L'éditeur Dargaud « partage l'immense tristesse de tous les lecteurs et admirateurs de Jean Giraud, qui nous a quittés aujourd'hui. Le monde de la BD a perdu l'un de ses plus grands maîtres... »


 

Retrouver l'intégralité desBD de Moebius