Molière est mort : Tartuffe, l'Avare et Alceste mènent l'enquête

Clément Solym - 05.09.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - moliere - enquete - empoisonner


Une tragédie vient de s'abattre sur le XVIIe siècle : Molière, Jean-Baptiste Poquelin est décédé. Son enterrement se fait en toute intimité, sous la pluie, l'église ayant dicté sa terrible loi...

Mais dans la foule des gens venus rendre hommage, plusieurs personnes étranges : un certain Scapin, qui invite Agnès à rejoindre Alceste et Argan, convaincus que Molière n'est pas mort naturellement. On parlerait plutôt d'un empoisonnement, et à l'arsenic, s'il vous plaît.


Finalement, ils seront sept, avec un Dom Juan revenu des Enfers pour l'occasion, profitant des finances de l'Avare - Harpagon -, qui supervise le groupe, financièrement. Le tout, avec la complicité de Tartuffe, sorti tout fraîchement de prison. Une enquête qui se lance, pour découvrir la réalité sur la mort de Molière et son mystérieux testament.

Sorti dans la série 7, les personnages de Molière retrouvent ici une nouvelle vie, et surtout, un tout autre décor que celui des pièces. Un dessin réaliste, assuré par Florent Calvez et un solide scénario, de rebondissements et d'intrigues nouvelles, que propose Fred Duval, le tout dans une bonne BD qui fera sourire les anciens élèves de lettres.
Oui, parce qu'il est bon tout de même d'avoir une petite culture théâtrale pour savourer le second niveau de lecture de ce titre. Sans quoi, on trouvera une bonne histoire - avec quelques échos au Nom de la Rose - dont les subtilités risquent regrettablement d'échapper au lecteur...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.