Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Mon maçon était illustrateur : essuyer les plâtres du contrat d'édition

Clément Solym - 18.06.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - maçon - illustrateur - contrat d'édition


Prenez un concept. Bête et méchant, de préférence. Tiens, un dialogue. Bien, ça. Deux personnages. Mais pour ne pas se casser trop la tête à faire des dessins tous les jours, même si ça forge le poignet et le caractère, deux bonshommes à décliner à l'infini. Un particulier et un maçon - voire plusieurs, ça permet des variantes. Un monceau de sable, une benne de temps à autre, et dans le décor, un bout de baraque. 

 

 

 

 

Le concept est parfait, vous pouvez vous exécuter. Et depuis mi-mai, ça tourne du feu de Dieu, avec un post sur le Tumblr Mon maçon était illustrateur

 

Le principe est simple : citer une phrase tiré du contrat d'auteur, et l'illustrer avec une mise en scène rudimentaire, et un échange. Parce que le maçon de ces saynètes, avant, il était illustrateur, et il en a gardé les séquelles. Et même « de bonnes habitudes ». 

 

Ce que notre bonhomme ne sait pas, c'est qu'une ordonnance sortira prochainement pour modifier le contrat d'auteur, en vertu de l'accord auteur-éditeur, signé par le SNE et le CPE. Et donc, toutes ses vilaines plaisanteries sur le contrat d'édition et l'exploitation de l'homme par l'homme, n'auront plus de sens.

 

Ou alors... c'est un visionnaire ? Et peut-être même qu'il recherche la publication papier, et donc la gloire... d'un contrat d'édition ?

 

Dans tous les cas, y'a un flux RSS, alors connectez-vous très vite : c'est une petite merveille quand ça tombe dans les agrégateurs.