Mort de Pierre-Alain Bertola, l'homme des Souris et des Hommes

Clément Solym - 20.08.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Jean-Pierre Bartola - décès - Des souris et des Hommes


C'est avec une grande tristesse que je vous informe du décès soudain de Pierre-Alain Bertola, informent les éditions Delcourt. Il a succombé à une crise cardiaque vendredi dernier, le 17 août, le jour de son anniversaire. Il avait 56 ans. Fin 2009, il avait réalisé pour nous un des rêves de sa vie : adapter en bande dessinée le roman de John Steinbeck, Des souris et des hommes.

 

 

 

 

Né le 17 août 1956, il s'est éteint le 17 août 2012 à Nyon, en Suisse. Architecte de formation, Pierre-Alain Bertola avait publié ses premiers albums de bande dessinée aux éditions Futuropolis : Colonel Bauer (1988), Les Sept couleurs du noir (1990). Entre 1996 et 1999, il avait illustré plusieurs textes publiés chez la Joie de Lire : Le Gros Poisson du lacHector ou encore La Mort à vivre, ainsi que Pamukalie, pays fabuleux chez Autrement (2003).

  

Il développa ensuite une carrière d'illustrateur pour de nombreuses publications, des quotidiens et des expositions, notamment l'exposition Art & Kraft au château de Nyon en 2002 ou encore Au coeur du Mariinsky au théâtre du Châtelet à Paris en 2005. Son travail dans l'architecture lui avait permis de créer des scénographies pour des expositions temporaires telles que Hors Jeu en 2008 au musée d'Ethnographie de Genève.

 

Mais il mettait également son talent au service d'expositions permanentes dans de nombreux musées, dont le musée des Pharaons Noirs de Kerma, au Soudan, inauguré en janvier 2009. Plus récemment, fin 2011, il avait signé le décor de l'exposition La Fureur de lire sur le polar dans la BD.

 

Pierre-Alain Bertola travaillait aussi pour le théâtre et l'opéra, signant notamment les décors du Viaggio a Reims de Rossini en 2005, et La Flûte enchantée de Mozart en janvier 2008, tous deux au théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg, avec le metteur en scène Alain Maratrat et sous la direction de Valery Gergiev.