Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Nazi Puncher, une anthologie d’art et comics qui casse du SS

Elodie Pinguet - 12.04.2017

Manga/BD/comics - Comics - Nazi Puncher anthologie - anthologie comics caritative - Space Boat Productions


La société Space Goat Productions a annoncé la production d’une anthologie dont les bénéfices reviendront directement au Southern Poverty Law Center. Appelée Nazi Puncher, elle met en avant l’art et les comics qui présentent des nazis et des fascistes se faisant frapper.

 

Nazi Puncher, une anthologie d’art et comics caritative

 

 

Cette anthologie Nazi Puncher regroupera le talent de plusieurs artistes. Pour cela, les volontaires doivent envoyer leurs propositions à Space Goat Productions avant le 30 avril. Il suffit de fournir un lien vers un portfolio ou une liste des comics où ils sont crédités. Chacun produira une page mais « tant que les nazis sont frappés, nous sommes prêts à partir ».

 

Plusieurs noms ont déjà été confirmés : Bill Sienkiewicz (Elektra : Assassin et The New Mutants), Ted Naifeh (Courtney Crumrin, Princess Ugg), Aaron Alexovich (Invader Zim, Serenity Rose) et Ty Templeton (Batman Adventures, Sipder-man).

 

L’anthologie parlera de nazis, mais uniquement de ceux « qui se frappent, se donnent des coups de pied ou sont généralement battus ». Pour l’éditeur de Space Goat, Shon Bury, la raison est simple : « Nous faisons ce que nos grands-pères ont fait : nous frappons les nazis chaque fois qu’ils montrent leur visage. » Pour Space Goat, c’est « le seul moment où un nazi devrait être dans un comic ».

 

Le livre sera disponible en version papier et numérique. Ainsi, comme le précise la société, si l’espace sur la version papier est limité, « nous mettrons tous ceux que nous pouvons dans la version numérique ».

 

Space Goat se réserve le droit de refuser « toute communication sexiste, raciste, transphobe, homophobe ou discriminatoire fondée sur la religion, la croyance ou le pays d’origine ».

 

Chacun va œuvrer pour une grande cause puisque 100 % des bénéfices du livre physique et numérique seront versés au Southern Poverty Law Center. L’association, basée dans l’Alabama, lutte contre la haine et le fanatisme aux États-Unis, tout en recherchant « la justice pour les membres les plus vulnérables de notre société ».

 

Space Goat précisé également que les dessinateurs conserveront « les droits de tout ce que vous créez pour le livre ». Seul impératif, ils ne doivent pas partager leurs créations avant l’achèvement du livre.

 

Pour l'instant, aucune date de sortie officielle n'a été communiquée par Space Boat.
 

Nazi Puncher, une anthologie d’art et comics caritative