Necromancy- Livre II : Bienvenue à la Nouvelle-Orléans

Clément Solym - 24.01.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - Necromancy - Nury - Manini


C'est sûr, les histoires de morts-vivants, de morts qui reviennent hanter les vivants et de vivants qui invoquent des dieux morts pour se sentir plus vivants, voilà qui ne plaît pas à tout le monde. Et dans ce deuxième tome de Necromancy, on replonge dans les profondes croyances de la Nouvelle-Orléans, lieu quasiment historique du chamanisme vaudou, dans les années 30.

Ici, un certain Gordon Devries a pignon sur rue : notable de la ville, dont le frère s'est entiché d'une certaine Joan Boudreaux, et qui depuis quelque temps a disparu, il n'en est pas moins inquiet de son sort.

Joan viendra lui raconter l'histoire de son frère à elle, qui a fini par s'enfermer dans sa chambre, en marmonnant des chants qui semblaient être des litanies religieuses, mais dans une langue incompréhensible. Et qui aujourd'hui a été interné... Oui, il a tenté d'étrangler sa soeur quand elle est venue le chercher avec la police.

La suite, où morts et vivant se mêlent, c'est du sympathique Lovecraft, avec des divinités auxquelles il faut faire attention tout de même et des rites un peu étranges qui vous flinguent le cerveau en deux temps trois mouvements.


Et dans l'ensemble, on accroche sur ce titre : le découpage des cases est efficace, maintient un bon rythme dès le départ et s'accélère pour monter en puissance, tout cela est très agréable. Pour ce qui est du dessin, il assure une immersion correcte et réaliste, appuyée par un je-ne-sais-quoi de plus dans la couleur, probablement. Bref, bon titre, pour se faire doucement peur, mais surtout pour se faire plaisir.