Niklos Koda, Trois d'épées : un tranchant à toute épreuve

Clément Solym - 22.02.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - Niklos - Koda - trois


On pourrait résumer les choses simplement : Koda, si on aime, c’est pour la vie. Si l’on n’a pas pu accrocher et suivre les délires que Dufaux et Grenson ont décidé d’amorcer depuis quelques tomes, alors définitivement ce nouvel opus n’est pas pour vous. Pour les autres, en revanche, qui considéreraient que cette introduction de la magie, à plein pot, mais assez raisonnablement pour rester dans une dimension fantastique agréable a donné un souffle puissant à la série, tout en la sauvant d’un bourbier redoutable, alors là, attention, vous allez être largement comblés…

Retrouvant Valentina, Niklos devrait désormais être un homme heureux, mais le bonheur est probablement aussi compliqué à accepter que la magie à apprendre. En compagnie de Seleni, tous trois tentent d’échapper à la réalité, la confrérie mystérieuse, et son nouvel adhérent, au visage mutilé…

Mais la petite fille semble avoir elle-même développé des compétences effrayantes. Recherchée, traquée, la petite famille n’a pas vraiment le temps de flâner : sorti des arcanes du temps, un haut dignitaire nazi revient sur le devant de la scène, désireux de recouvrer le pouvoir de jadis, pour poursuivre son exploration de la magie et des forces qu’elle recèle.

Le club a besoin de retrouver Koda. Immédiatement.

Bon. Ite missa est, ce tome est excellent, tout autant que frustrant. Excellent pour son déroulement mystique et prenant ; frustrant parce qu‘à la fin… on en veut encore. Nullement rassasié, le lecteur, qui n‘aura que les cartes collectors pour ravaler ses larmes et tenter de se lancer dans un tarot pour savoir ce qu’il adviendra ensuite.


Nul doute que le prochain tome réserve des surprises plus grandes encore et tout du moins, un affrontement plutôt spectaculaire. Voilà définitivement une série qui s’impose de plus en plus comme incontournable, et aurait mérité bien plus que Winch une adaptation au cinéma, tant elle contient tout ce qu’il faut, dans un excellent mélange, pour alimenter le cœur et l’esprit.

Excellent, donc. Rien d’autre à en dire

Publié chez Le Lombard, par Dufaux et Grenson, 10,40 €