Octobre, un mois de records pour DC et l'industrie des comics

Clément Solym - 09.11.2011

Manga/BD/comics - Comics - octobre - records - DC


Le mois d'octobre aura été le mois des records pour DC (devenu le plus gros éditeur de comics) et même plus généralement pour l'industrie des comics.

En effet, le mois d'octobre a vu les plus grosses commandes (en dollars) de libraires pour les titres du top 300 depuis 1996. En octobre, les libraires ont commandé pour 25,36 millions de dollars (environ 18,39 millions d'euros) de comics du top 300. Le précédent record avait été établi en 2008 avec 24,9 millions de dollars (environ 18 millions d'euros) de commande.

 


DC a aussi ravi à Marvel le record du nombre de titres placés dans le top 300 avec, attention, 129 titres placés (dont 19 titres dans le top 25). Marvel avait atteint les 119 titres placés en décembre 2008 et juin 2009. Le précédent record de DC était de 107 titres placés en octobre 2007.

Enfin, DC a aussi raflé le record du plus grand nombre de titres réapparaissant dans le top 300. En effet, 51 des 52 titres relancés qui étaient présents dans le top 300 en septembre l'ont aussi été en octobre.

On notera que les deuxièmes numéros des 52 titres relancés par DC se vendent relativement bien. Habituellement, les ventes des numéros deux sont moins élevées de plus de 12 % que les ventes des numéros un. Pour les 52 relancés, la moyenne est à 6 %. Avec tout de même 14 titres dont les Nº 2 se sont mieux vendus que les Nº 1 dont Animal Man (+14 %), Detective (+7 %), Swamp Thing (+7 %) et les très controversés (à cause de personnages féminins ne cachant pas leur appétit sexuel) Catwoman (+6 %) et Red Hood and the Outlaws (+6 %). C'est Superman Nº 2 et Blackhawks Nº 2 qui enregistre la plus grosse baisse par rapport à leurs Nº 1 avec -26 %.

Enfin, les ventes de six Nº 2 des 52 relancés ont dépassé la barre des 100 000 exemplaires (dans l'ordre Justice League Nº 2, Batman Nº 2, Actin Comics Nº 2, Green Lantern Nº 2, Flash Nº 2 et Detective Comics Nº 2). On se souviendra que onze  Nº 1 des 52 relancés avaient aussi passé la barre des 100 000 exemplaires vendus. Il semblerait bien que les 52 relancés ont réussi conquérir un nouveau public et à le fidéliser.