Onze, une exposition autour des oeuvres et dessins de François Avril

Nicolas Gary - 11.02.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - François Avril Onze - Huberty Breyne Gallery - exposition dessins


Depuis plus de 30 ans, François Avril évolue entre le monde de la Bande Dessinée et celui de l’Art Contemporain. Son élégance esthétique et la force de ses compositions ont fait de lui un artiste à l’identité remarquable. La Huberty Breyne Gallery met son oeuvre en lumière, à travers une exposition qui débute prochainement.

 

crayon bleu sur papier - 37,5 x52cm - © Courtesy Huberty & Breyne Gallery.

 

 

Du 17 février au 18 mars 2017, la Huberty & Breyne Gallery Paris apporte un éclairage nouveau sur l’oeuvre de François Avril, en dévoilant des peintures et des dessins inédits aux côtés de recherches personnelles et intimes jusqu’alors jamais exposées. Intitulée Onze, cette exposition met en perspective les évolutions artistiques et stylistiques de l’artiste au fil de ces 11 dernières années.

 

François Avril naît à Paris en 1961. Il intègre l’Académie Roederer et en 1984, il sort major de sa promotion de l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts d’Olivier de Serres. L’artiste pose très vite les jalons de sa carrière. À peine âgé de 23 ans, il publie ses premières histoires dans Je Bouquine et collabore parallèlement avec la presse-magazine et l’édition.

 

Ses dessins illustrent régulièrement les colonnes de Libération, Lire, Challenge et bien d’autres. Dans l’univers de la publicité, on lui doit notamment les campagnes pour de prestigieuses maisons telles que Hermès, Chanel ou encore John Lobb. En 2012 et 2013, la ville de Paris fait appel à lui pour la campagne de Paris Plage.

 

Dès 1993 il pose son trait « frêle » sur des toiles exposées par Christian Desbois. Les villes de Paris, Bruxelles, Tokyo, New York, et les paysages bretons sont ses sources d’inspiration. Héritier de la « ligne claire », la carrière de l’artiste s’étoffe au tournant des années 2000. Ses œuvres sont régulièrement exposées en galerie, dans des centres d’Art, sur des Salons en France et à l’étranger.

 

Son élégance esthétique et la force de ses compositions ont fait de lui un artiste à l’identité remarquable.

 

« Les œuvres de François Avril sont infiniment séduisantes, c’est un fait. Il y a une sorte de magie mystérieuse dans ses paysages ou ses scènes urbaines, navigant entre l’épure et son quasi contraire, sans que jamais celui qui les regarde ne soit contraint de se départir de cette sérénité contemplative et heureuse qu’ils procurent », soulignait le critique d’art Philippe Boyer dans le magazine Artpassions publié en janvier 2014.

 

« Les villes et les paysages que je dessine n’existent pas. Il s’agit d’impressions », insiste François Avril.

 

<

>