medias

Pénépole Bagieu dénonce les traits racistes du dessin publicitaire

Antoine Oury - 10.12.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - Pénélope Bagieu - publicité - racisme


Quelques semaines après l'engouement créé autour de sa campagne contre le chalutage en eaux profondes, l'auteure et dessinatrice Pénélope Bagieu récidive avec une intervention acide à propos du racisme ambiant dans la publicité. Au cours d'une intervention au Théâtre du Rond-Point, devant la ministre de la Culture et de la Communication, elle s'est attachée à démontrer les logiques qui sous-tendent la communication de masse.

 

 

 
 

Au cours d'une soirée mobilisant la culture contre le racisme, le 2 décembre dernier dans la salle Renaud-Barrault du Théâtre du Rond-Point, l'auteure s'est fendue d'un discours et d'une démonstration, illustrations évidemment à l'appui, pour dénoncer les inclinaisons racistes qui sous-tendent la communication publicitaire.

 

Bagieu retrace la campagne d'une « marque d'électroménager française, tout ce qu'il y a de respectable », qui lui a néanmoins fait vivre un parcours du combattant où chaque dessin est retoqué pour cause de peau noire, de cheveux crépus, ou d'air « concon » lorsque la jeune femme dessinée est blonde. Du racisme et des clichés, d'autant plus dangereux, d'après la dessinatrice, quand les publicitaires font mine de les ignorer en « minaudant » à chaque étape.

 

La conclusion du publicitaire laissera songeur : « C'était important qu'on fasse un personnage auquel toutes les Françaises pourront s'identifier ». Bien évidemment, aucune marque n'est citée, la dessinatrice évoquant seulement un fabricant d'électroménagers et un nouveau robot. Bagieu a participé à d'autres campagnes, dont une pour Marie, et on appréciera là aussi l'ironie d'une publicité dénonçant « les idées toutes faites » autour des femmes et ne faisant apparaître que des peaux blanches et des cheveux lisses et bien peignés.

 

On pourra aussi s'interroger sur le côté « je participe en dénonçant » de la dessinatrice, mais il faut bien manger... avec ou sans robot.

 
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.