Pif le chien, héros d'une exposition revival en Roumanie

Clément Solym - 24.06.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Pif le chien - Bucarest - Roumanie


L'aventure de Pif remonte à la nuit des temps. Célèbre personnage de José Cabrero Arnal, il vit le jour en 1945, pour les besoins du journal Humanité. Et son implication politique était forte, et Pif servait alors de nobles causes, dénonçant les injustices, et ainsi de suite. Son pote Hercuel, le chat, n'apparut que cinq ans plus tard...

 

Ce que l'on sait moins, c'est que Pif incarna un personnage aimé... en Roumanie, et qu'une exposition consacrée au chien rappelle ainsi l'époque où ses aventures, en Roumanie, étaient considérées commme une fenêtre ouverte vers la liberté. En pleine période de la dictature Ceausescu, le peuple s'était pris d'affection pour ce cousin français, et le dessinateur et commissaire de l'exposition, Jean-Pierre Dirick d'expliquer : « Pendant les très longues et difficiles années où leur pays était coupé du monde extérieur, Pif Gadget était pour la jeunesse roumaine le seul moyen d'évasion, le seul vecteur de rêve. »

 

 

 

L'exposition renoue donc avec ce passé et pour les petits Français, un blog est en ligne depuis mars dernier, pour évoquer cette exposition, qui dure depuis le 20 juin et jusqu'au 22 juillet.

 

« Entre Pif-Gadget et la Roumanie, c'est une véritable histoire d'amour ! Lorsque vous commencez à converser avec un Roumain et qu'il vous soupçonne d'être Français,vous pouvez être sûr que dans la minute qui suit, Pif-Gadget s'insinue automatiquement dans la conversation !


Et aussitôt les citations et les anecdotes sur le journal fusent et la connivence s'installe. Et gare à vous alors, si tel gadget de l'époque vous a échappé ou si tel héros de bd a déserté votre mémoire ! Car les tenants de l'orthodoxie Pif-Romaniaques sont là pour vous les rappeler ! Et avec force détails !Pif, c'est le sésame qui nous ouvre à nous français, le coeur des Roumains. »

 

C'est dans ce contexte historico-nostalgeek que l'Ambassade de France en Roumanie et l'Institut français de Bucarest ont ouvert cette exposition, Pif en Roumanie : un héros de l'âge d'or. 

 

Dodo Nita, président de l'association des BDphiles roumains raconte à l'AFP : « Je me rappelle toujours ce jour de janvier 1977 où le facteur m'a apporté un magazine encore recouvert de plastique. Dès que j'ai fermé la porte, j'ai commencé à sauter de joie: c'était Pif Gadget ».

 

Pif et Hercule