Manga : la publication simultanée avec le Japon, réponse au scantrad

Clémence Chouvelon - 18.03.2015

Manga/BD/comics - Univers Manga - L'Attaque des Titans manga - Pika France - simulpub Japon


La maison d'édition française Pika, spécialisée dans le manga, a lancé le 9 mars son offre de simulpub (publication simultanée) avec le Japon, pour le titre phare L'Attaque des Titans. Cette offre numérique permet aux lecteurs français de découvrir les nouveaux chapitres du manga pour 0.99 €, quelques jours après leur publication japonaise, et se veut une réponse officielle au piratage qui sévit dans l'univers du manga. 

 

 Kapow

(photo d'illustration, Rem Zelaya, CC BY 2.0)

 

 

L'Attaque des Titans est une œuvre d'Hajime Isayama prépubliée dans le magazine Bessatsu Shōnen Magazine au Japon et a été lancé par Pika en France depuis juin 2013. Dans L'Attaque des Titans, l'humanité est menacée par les titans, des créatures gigantesques, et vit entourée d'immenses murs pour se protéger. L'histoire s'articule autour d'Eren Jäger et de ses congénères qui luttent pour récupérer leur territoire. 

 

Le manga compte parmi les 5 meilleures séries manga avec 400.000 exemplaires vendus en France, et a fait l'objet d'adaptation en anime – bientôt en film et en jeu vidéo. La série est toujours en cours avec 15 volumes sortis au Japon et 12 en France.

 

L'offre de simulpub de Pika s'est ouvert avec le chapitre 67, le dernier sorti à ce jour au Japon. Un challenge pour l'éditeur, qui fait face à des délais beaucoup plus serrés que pour la publication papier. Pour proposer le chapitre aux lecteurs français en simultanée avec le Japon, les équipes n'ont qu'une semaine pour réaliser le simulpub, comme l'explique la maison d'édition, contactée par email « C'est un travail collectif qui nécessite une coordination rigoureuse. Il y a au moins cinq personnes qui travaillent à la réalisation de la traduction, du lettrage, de la maquette, sans compter notre travail en interne pour l'éditorial, et surtout pour la commercialisation et la distribution auprès des e-libraires. »

 

L'épisode 67, d'une quarantaine de pages, est proposé à 0,99 € au format EPUB chez les libraires, et protégé par un DRM Adobe. « Nous voulions faire une offre au chapitre la plus accessible possible, en prenant bien entendu en compte les coûts nécessaires à sa mise en œuvre. »

 

La version papier et numérique étant deux sources différentes, elles sont traitées différemment, et peuvent différer l'une de l'autre, avec l'ajout de bonus, de pages couleurs ou de corrections. L'éditeur travaille en partenariat avec le Japon, qui leur fournit des supports pour travailler sur la version numérique. Pika se concentre sur une publication à partir de l'épisode 67 et ne prévoit pour le moment pas de proposer les épisodes antérieurs.

 

Le marché du manga "victime" du scantrad ?

 

Si Pika n'a pas dévoilé de chiffres précis pour rendre compte de l'impact du piratage sur ses ventes, il explique que « l'augmentation du piratage entre effectivement en compte dans les facteurs
explicatifs de la baisse du marché du manga. Le piratage est aujourd'hui beaucoup plus accessible, notamment via les smartphones et l'apparition d'applications dédiées à la lecture de scantrad. Il devenait urgent de développer face à cette multiplication des supports [de téléchargement illégal] une réponse officielle ».

 

Les pirates étant majoritairement réfractaires aux DRM, à voir si l'offre leur conviendra. L'apparition d'une offre légale a déjà fait réagir certains sites de scanlation français, comme Japan-Shin, qui a décidé d'arrêter la publication des derniers chapitres de L'Attaque des Titans : « Notre scantrad étant désormais inutile et obsolète nous nous retirons donc de ce projet qui fut l'une des séries phares de ces dernières années. Cette opération permet de mettre en place la première pierre d'une offre légale pour le manga qui faisait défaut jusqu'à présent. En tant que lecteurs, il s'agit d'une initiative bienvenue dont nous ne pouvons que nous réjouir, en effet après le simulcast pour les animes voilà qu'un éditeur nous propose de lire notre chapitre fraîchement débarqué du pays du soleil levant. »

 

Les éditions Kana ont proposé en août 2014 une application de simultrad pour le manga Naruto. Chaque semaine dans la nuit de dimanche à lundi, l'application proposait ainsi le nouveau chapitre de la série, en simultanée avec le Japon. Par le biais de cette application « une alternative aux scantrad pirates », Kana espérait également lutter contre le piratage, qui a largement cours dans l'univers du manga.

 

Aux États-Unis, la plateforme de VoD Crunchyroll propose des offres de simulpub en abonnement mensuel qui permettent d'accéder aux derniers chapitres d'un ensemble de titres. Pika ne prévoit pas de proposer un tel abonnement pour son catalogue. Ils travaillent actuellement à développer leur offre de simulpub en l'étendant à 3 séries parmi leurs best-sellers. S'il est encore trop tôt pour dévoiler le nom des séries, le simulpub pour ces autres mangas pourrait être lancé avant la convention Japan Expo, début juillet prochain.