Prêt sur gages : le Crédit de Paris accepte les bande-dessinées

Clément Solym - 29.03.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Crédit Municipal - prêt sur gage - albums


Le Crédit Municipal de Paris, établissement à vocation sociale proposant des prêts sur gages à des personnes en difficulté financière, a annoncé qu'il élargissait l'éventail des gages acceptés aux albums de bande dessinée de collection, ainsi qu'aux planches originales.

 

A partir du 1er avril 2012, le Crédit Municipal de Paris accepte les bandes dessinées de collection, les planches et les dessins. Contacté par Actualitté, le Crédit Municipal de Paris explique que cette décision a été motivée par le « besoin d'élargir la recevabilité des demandes de prêts ».

 

 

 

Comment se passe l'expertise ? « Nous travaillons avec des spécialistes, des groupes d'experts, avec qui nous avons un contrat de droit public. Ces experts se chargeront ainsi d'évaluer la valeur des planches ou des albums ». 

 

« Nous essayons ainsi de répondre à une population dans le besoin. Tous n'ont pas chez eux des bijoux ou du mobilier ancien. Notre établissement a par ailleurs connu une hausse de 70 % de sa fréquentation depuis 2008 ». En effet, entre février 2007 et février 2012, on note une augmentation des dépôts de +92 % en valeur et +40 % en nombre. Entre de février 2011 et février 2012, les dépôts ont augmenté de + 40 % en valeur et de près de 28 % en nombre.

 

La majorité des objets déposés sont essentiellement des bijoux, de l'argenterie, du mobilier, des bouteilles de vin, ou encore des livres. « Si 85 % des dépôts au Crédit Municipal de Paris sont des bijoux, on peut aussi déposer en gage de l'argenterie, des tableaux, des sculptures, des objets d'art, du mobilier, de la tapisserie, de la verrerie, des timbres, des livres, des instruments de musique ou des fourrures », précise en effet la société.

 

Et puis, le meuble, actuellement, ça ne marche pas terriblement bien, alors que le #1 de Action Comics, mettant en scène Superman, pour sa première aventure, a rapporté plus de 2 millions $ à son vendeur, au cours des dernières enchères.