Prix BD Fnac 2016 : Benjamin Renner, “l'impression de mener un combat avec cette BD”

Antoine Oury - 20.01.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - Prix BD Fnac 2016 - Benjamin Renner Grand Méchant Renard - Benjamin Renner Delcourt


Le Prix BD Fnac 2016 récompense Benjamin Renner, pour son Grand Méchant Renard, publié aux éditions Delcourt. Cette 4e édition de la récompense a été l'occasion pour le PDG de la Fnac, Alexandre Bompard, de souligner que l'enseigne avait réalisé 8 millions de ventes d'albums BD en 2015, avec en tête, évidemment, le dernier Astérix. Mais aussi d'évoquer le château de Guy Delcourt dans le Béarn...

 

Benjamin Renner, Wilfrid Lupano, Alexandre Bompard - Prix BD Fnac 2016

Benjamin Renner, Wilfrid Lupano, Alexandre Bompard - Prix BD Fnac 2016 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Si l'ambiance fut très légère et le pied marin, sur la péniche des Jardins du Pont-Neuf, Alexandre Bompard a remarqué dans son discours que cette remise de prix se déroulait dans un contexte proche de celle de l'année dernière, endeuillée par les attentats contre la rédaction de Charlie Hebdo. Des gens sont assassinés pour « leur liberté de penser, de dessiner, de vivre tout simplement », souligne Alexandre Bompard, mais l'art résiste et répond à la société.

 

 

Vient ensuite le speech du lauréat de l'année précédente, Wilfrid Lupano, récompensé en 2015 pour Un océan d'amour, écrit avec Grégory Panaccione. Avec le Prix BD Fnac 2016, les éditions Delcourt doublent les gains, après l'album de Lupano et Panaccione, publié au sein de la collection Mirages. Wilfrid Lupano relèvera l'exercice de la transmission de statuette avec brio, même si remettre un prix pour lequel on est en compétition n'est pas chose aisée...

 

 

 

Le Grand Méchant Renard raconte l'histoire d'un vulpes vulpes incapable d'effrayer un moineau, qui vient chercher conseil auprès d'un terrifiant loup gris. Dans leurs tentatives pour mettre quelque chose sous les dents du renard aboutiront à l'adoption inattendue de petites créatures... On retrouve donc dans cette bande dessinée... deux parents du même sexe :

 

Je tiens à préciser que j'ai écrit la BD Le Grand Méchant Renard pile au moment de la Manif pour tous, qui partait, en fait, en bas de chez moi. Du coup, j'avais l'impression de mener un combat avec cette BD, très fort. Surtout au moment où j'avais mis un « -s » à « mamans ».

 

 

Le Grand Méchant Renard est la première BD de Benjamin Renner, réalisateur de films d'animation : Ernest et Célestine, en 2012, était son premier long, après plusieurs courts-métrages.

 

Erratum, joyeusement souligné par nos copains de BDGest : Benjamin Renner avait déjà fait paraître un premier ouvrage, chez Vraoum. À trop lire les communiqués de presse, on finit par s'empresser...

 

 


 

 

 

Benjamin Renner, Alexandre Bompard - Prix BD Fnac 2016

Benjamin Renner et Alexandre Bompard (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Pour approfondir

Editeur : Delcourt
Genre : bandes dessinees...
Total pages : 192
Traducteur :
ISBN : 9782756051246

Le grand méchant renard

de Renner, Benjamin (Auteur)

Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant l'absence d'efficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution : voler des oeufs, élever les poussins, les effrayer et les croquer. Mais le plan tourne au vinaigre lorsque le renard se découvre un instinct maternel.

J'achète ce livre grand format à 16.95 €