Quand Willy Vandersteen signait des dessins antisémites

Clément Solym - 14.09.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - Willy - Vandersteen - dessins


Aux dires de la famille comme des connaissances du dessinateur et scénariste belge Willy Vandersteen, personne n’a essayé de le cacher.

Oui, l’auteur de la série Suske en Wiske (Bob et Bobette) mit à plusieurs reprises ses talents de dessinateur au service des tenants de l’antisémitisme en 1942 et 1943.

Né en 1913, Willy Vandersteen est considéré à présent comme l’un des principaux fondateurs de la bande dessinée belge de langue flamande. Auteurs de multiples séries, vingt ans après sa disparition, son nom continue de faire vendre des milliers d’album chaque année.

                                      Crédits photo : RTLInfo.be

Depuis déjà bien des années, le milieu belge de la bande dessinée évoquait des possibles penchants pour l’antisémitisme lors de la Seconde Guerre mondiale. Désormais, le doute n’est plus de mise. Publiant à cette époque, essentiellement en 1942 et 1943, Willy Vandersteen signait sous les pseudos, Kaproen ou WIL.

La famille de l’artiste ne souhaite pas entretenir le mythe d’un homme sans taches et ce sont les éditions Standaard Uitgeverij qui vont éditer un livre chargé de faire la lumière sur la période noire de la Seconde Guerre mondiale pour Willy Vandersteen. On attend la sortie de l’ouvrage à l’automne 2011.