Quelques traces d'antisémitisme dans la BD francobelge

Clément Solym - 15.09.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - illustrations - antisemites - vandersteen


C'est un fait don Willy Vandersteen ne se serait jamais caché : durant les sombres heures de la Seconde Guerre mondiale, certains de ses dessins réalisés étaient ouvertement antisémites.

La nouvelle se murmurait dans le milieu de la BD belge depuis quelques années : le créateur de Bob et Bobette, alors connu sous les pseudonymes de Kaproen ou WIL, avait, entre 1942 et 1943, publié des dessins clairement connotés.

Mais le Néerlandais, aujourd'hui décédé, devrait voir ce passage de sa vie éclairé par un ouvrage, réalisé avec l'aval de ses héritiers. La famille Vandersteen avait, en début de semaine, confirmé les rumeurs et décidé de percer l'abcès. Fin 2011 sortira donc un ouvrage réunissant les illustrations antisémites de Willy, pour tenter d'y voir plus clair.

Sa fille, Helena, ne cache cependant pas son émotion : « En tant qu'enfants de Willy, nous sommes surpris qu'il soit l'auteur de ces dessins. Cela ne correspond pas à l'image que nous avions de lui, ni à ce que nous connaissions de lui. » Et désireux de ne pas faire traîner cette affaire, les héritiers ont pris les devants, en réclamant à la maison d'édition de faire paraître l'intégralité de cette histoire.

Et d'ajouter : « Nous n'avons jamais voulu présenter l'artiste comme un saint. Ceux qui veulent honorer son héritage artistique doivent également oser consulter les pages noires de son histoire. » Surtout qu'à compter de 1943, Willy changera d'orientation, avec des illustrations attaquant les nazis, aussi s'explique-t-on mal ce passage de sa vie.

Il n'est cependant par le seul auteur de BD francophone ou de langue flamande à s'être fait reprocher de pareils dessins, rappelle l'AFP. Ainsi, Hergé ou Jijé, de même que Bob de Moor furent sous le coup d'accusations similaires. Jacques Martin, créateur d'Alix, avait même été soupçonné de sympathies pour le régime du maréchal Pétain.

Ce dernier avait d'ailleurs souhaité que soit corrigée un biographie d'Hergé faisant état de ses orientations vichyssoises, rapportait ActuaBD.