Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Record total : Sara Lone financé en quatre jours

Louis Mallié - 14.04.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Sara Lone - Sandawe.com - Financement participatif


C'est un record pour le crowfunding en bande-dessinée a indiqué sur son blog l'éditeur participatif. On se souvient que le financement  du troisième tome de Sara Lone lancé vendredi dernier avait démarré sur les chapeaux de roue. L'élan n'a pas tari. Alors que nous sommes aujourd'hui au quatrième jour de financement, la session s'apprête à se clore, le budget étant déjà presque atteint.

 

 

 

Remplie à 82 % ce matin avec 42.300 € affichés au compteur, la vente s'apprête à se terminer,  avec 44.230 € de récoltés, soit 88 % du budget. En quatre jours cela fait tout bonnement 12.500 € de cumulés quotidiennement. L'éditeur a même dû augmenter le nombre de tirages prévus d'albums dédicacés, contrepartie « cadeau » aux édinautes qui est donc passée de 30 à 40 exemplaires.

 

Fort du succès du premier volume en librairie, et du succès du financement du second tome, l'éditeur avait tenu à augmenter le nombre de tirages  pour ce troisième opus, et prévu un budget large : 50 000 €. Assurée dès les 75 % du budget atteint, l'édition est donc assurée. L'audace aura donc été récompensé par un succès absolument inédit, véritable ruée sur le site qui a même valu à son serveur quelques minutes de hors service dans la matinée de samedi.

 

« Jamais, jusqu'à ce jour, le financement d'une bande dessinée n'aura été aussi rapide. C'est un record exceptionnel dans l'Histoire, encore toute jeune, du crowdfunding de bande dessinée », indique le blog. Ceci confirme l'idée qu'il ne s'agit pas là d'un fait isolé, mais du symptôme d'une nouvelle façon de concevoir les albums : le succès éclatant de Sara Lone assoit le principe de crowfunding dans le monde de la bande dessinée.

 

 « Le succès nous conforte dans l'idée que le crowfunding est une alternative solide à l'édition traditionnelle », a commenté Patrick Pinchart, fondateur du site Sandawe.com contacté par Actualitté. Alternative largement critiquée à ses débuts, considérée comme vouée à l'échec, son succès a été confirmé par les succès des ouvrages édités, et naturellement, l'intérêt que portent les « gros éditeurs » aux auteurs de la maison. Plusieurs auteurs, ayant édité leur premier ouvrage grâce à Sandawe, se sont ainsi vus contactés par de grosses maisons telles que Delcourt ou Dupuis suite à leurs succès en librairie…

 

Largement composés de collectionneurs pressés de recevoir les précieuses contreparties, les édinautes ne seront donc pas déçus, et le site semble avoir de beaux jours devant lui. Quant aux auteurs, ils continueront d'apprécier une petite structure leur permettant un rapport privilégié avec l'éditeur. « Les auteurs sont enthousiastes », a expliqué Patrick Pinchart. Il a également ajouté qu'aux vues du succès à venir de Sara Lone (le second tome n'est même pas encore en librairie), ces derniers n'auraient probablement pas l'attention de s'arrêter au quatrième tome…