Red Garden tome 2 de Kirihito Ayamura d'après l'animé du studio Gonzo

Clément Solym - 23.08.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - Red - Garden - Kirihito


Dans Red Garden tome 2 de Kirihito Ayamura (d'après l'animé des studios Gonzo) les rouages de l'intrigue commencent à se mettre en place et Kate décide de sa battre pour retrouver ce qu'elle a perdu, mais n'est-il pas déjà trop tard...?

L'histoire :


Alors qu'elles essaient de retrouver un semblant de normalité dans leurs vies, les filles sont régulièrement interrompues par l'apparition de papillons. Pour elles, ces papillons sont synonymes d'un retour au cauchemar et d'un affrontement dangereux et éprouvant. Lors du premier combat de ce tome Rose effrayée tente de s'enfuir, mais le monstre la prend en chasse. Heureusement, elle tombe sur un autre groupe de jeunes filles dans la même situation qu'elle. Celles-ci lui sauvent la vie.

Deux clans s'opposent

Si dans le premier tome, on pouvait se sentir un peu perdu, dans le deuxième la situation s'éclaire quelque peu, et de nouvelles interrogations arrivent. On découvre les forces en présence. On apprend notamment que les filles sont ce que l'on appelle des « Animus » et qu'elle s'oppose aux « Delors » qui frappés par une étrange maladie se transforment tous petit à petit en monstres. Cela dit l'opposition entre les « Animus » et les « Delors » semble ne pas dater de l'apparition de cette maladie.

La finesse de l'intrigue réside dans le fait que les deux clans sont montrés sous des aspects positifs et négatifs. Tous deux ont leurs motivations et semblent englués dans une guerre dont ils ne connaissent plus la raison. Et finalement, le lecteur ne peut pas réellement prendre parti. Il s'attache plus à certains personnages.

Des personnages bien travaillés


Et c'est là que se trouve le deuxième point fort de ce manga. La psychologie des personnages est très bien travaillée. En quelques scènes on arrive à les comprendre et à s'attacher à eux, que ce soit dans le camp des « Delors » ou dans celui des « Animus ». Ils semblent tous dépassés par les événements, et essayent de survivre et de trouver à leur manière une solution à leurs problèmes.

Les dessins sont toujours aussi sombres notamment durant les combats. Les trames sont encore très présentes dans ce tome, ce qui donne l'impression que le temps est toujours gris et le brouillard omniprésent dans une ville pleine de mystère et de dangers. Le temps est aussi en parfaite adéquation avec l'humeur des personnages. Les seules planches qui semblent plus lumineuses sont celles où Kate rencontre Anna et son frère Hervé. Ensemble, ils vivent une journée pleine de bonheur et d'insouciance.

Bref, ce second volet de Red Garden est encore une réussite à tous les niveaux. L'intrigue se développe bien, les personnages sont profonds et les dessins soutiennent le tout admirablement. La série ne compte que quatre volumes alors il faut espérer que les deux prochains soient du même niveau et on devrait connaître de bons moments de lecture.

Red Garden tome 2 de Kirihito Ayamura et des studios Gonzo est édité par 12bis. Et vous pourrez vous laisser subjuguer par ses 208 pages pour 6,50€. Le tome 3 devrait paraître le 28 août.