Riri Williams, héritière d'Iron Man, devient Ironheart

Antoine Oury - 22.08.2018

Manga/BD/comics - Comics - Ironheart Riri Williams - Ironheart Iron Man - Ironheart Eve Ewing


L'auteure, poète et chercheuse Eve Ewing a annoncé, ravie, qu'elle prenait en charge la série consacrée à Riri Williams, chez Marvel. Ce personnage, créé en 2016 par Brian Michael Bendis et Mike Deodato, avait pour vocation de remplacer Iron Man, en prenant la relève de Tony Stark. Elle devient aujourd'hui Ironheart, et réalisera ses premiers exploits dès le mois de novembre prochain.





 

« [I]maginer cette histoire d’une jeune femme brillante, dont la vie est parsemée d’événements tragiques qui auraient pu gâcher sa vie, qui tous les jours fait face à la violence de la ville et qui finalement réussit à entrer à l’université a été tout de suite très inspirante pour moi » : ainsi s'exprimait Brian Michael Bendis lorsqu'il créa Riri Williams en 2016. Il tenait ainsi à rendre hommage à la résilience d'une jeune femme afro-américaine, tout en ajoutant encore un peu plus de diversité à l'univers Marvel.

 

À l'époque, Riri Williams marchait déjà dans les traces d'Iron Man, devenant même Iron Woman : avec cette série annoncée pour novembre 2018, Williams semble acquérir une nouvelle identité, sous l'armure d'Ironheart. « Ironheart symbolise ce qui se passe lorsque l'on combine une force incroyable et un sens de l'amour, le souci des autres et un véritable désir de justice. Pas seulement l'idée d'un châtiment ou de solutions à court terme, mais une véritable justice », explique Eve Ewing.

 

 

Ewing assure qu'elle se sent très proche du personnage, d'abord parce que, comme Riri au MIT, elle a du faire face à certaines barrières ou réticences dans son parcours universitaire, qui l'a notamment vu passer avec succès par l'université de Harvard et de Chicago. D'ailleurs, Ewing comme Williams sont originaires de Chicago.

 

<

>

 

Comme d'autres super-héros, Williams devra composer avec plusieurs facettes de sa personnalité et de sa vie : Ironheart d'un côté, les études universitaires de l'autre, sa carrière professionnelle en perspective et, bien sûr, ses relations personnelles...

 

Marvel honore la première Afro-américaine
propriétaire d'une librairie comics

 

Pour accompagner Eve Ewing, par ailleurs auteure d'un recueil de poésie, Electric Arches, on retrouve le dessinateur Kevin Libranda (Champions, Inhumans...).




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.