Sachiko de retour pour noyer son chagrin dans les mets délicats...

Fasseur Barbara - 23.07.2018

Manga/BD/comics - Univers Manga - Adaptation Manga Drama - Boukyaku no Sachiko Drama - Drama Adaptation Jun Abe


En début d’année, le manga de Jun Abe, Boukyaku no Sachiko avait été porté à l’écran pour un unique épisode de 50 minutes. Suite à la réception de celui-ci, l’annonce a été faite sur Twitter que Mitsuki Takahata conservera le rôle de Sachiko pour un drama qui débutera dès le mois d’octobre sur la chaîne TV Tokyo.
 

 


Après quatre années à rester plutôt discrète, Mitsuki Takahata ne revient pas avec un nouvel album, mais bien avec de nouveaux épisodes de drama. Tout comme l’épisode spécial diffusé le 2 janvier au Japon, ces derniers seront toujours réalisés par Santa Yamagishi.

Le drama suivra le parcours chaotique de Sachiko Sasaki, rédactrice de 29 ans qui travaille pour une revue littéraire. Même si niveau professionnel il n’y a rien à redire, toujours célibataire, sa vie privée se révèle bien plus compliquée. Elle a été abandonnée à l’autel par son fiancé Shungo, qui est parti sans explication.

Dès lors, la jeune femme doit reprendre sa vie et surmonter la douleur de l’abandon. Une seule chose lui permet de laisser de côté ses maux et sa rancœur, la nourriture. À chaque plat dégusté, sa douleur semble l’abandonner peu à peu tout comme le souvenir de Shungo.

Le manga papier dont est adaptée l’histoire de Sachiko a débuté en 2014 dans le magazine de prépublication Big Comics Spirits avant d’être rassemblé en 10 tomes reliés rappelle le site Comic Natalie.

 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.