Sakura Vs Square Enix, la fin des hostilités

Clément Solym - 15.02.2011

Manga/BD/comics - Univers Manga - square - enix - konci


Il y a peu de temps Square Enix annonçait la mise en procès de la société SAKURA. Cette société est plus connue pour son enseigne de vente au détail basée sur la Capitale Konci. D'ailleurs, beaucoup de geeks et d'otaku parisiens la connaissent bien, située qu'elle est boulevard Voltaire.

Les non-Parisiens connaissent également leur cybershop accessible 24/24. Konci est une enseigne repérable par sa devanture rouge en IRL et sur le net.

Récemment le nom du site a changé www.konci.com s'est transformé en www.mangaparis.com, mais le design demeure inchangé. À croire qu'il en coûte de se frotter au grand square Enix... Aujourd'hui après un conflit qui opposait Square Enix et la société Sakura (et donc Konci) le verdict est tombé : Square Enix qui remporte la victoire.

Sakura a commis une infraction au droit de la propriété intellectuelle et il est condamné a payé une amende de 80 000 euros (pour les licences FMA et Final Fantasy) au plaignant. Enfin, il se voit formellement interdit d'importer et distribuer des produits contrefaits.



 
Yasuhiko Hasegawa, conseiller juridique de Square Enix déclare (traduction mangavore) : « En condamnant SAKURA et en accordant des indemnités d'un montant significatif à square Enix, le TGI de Paris a reconnu le caractère préjudiciable de l'infraction et envoyé un message clair indiquant que le commerce de produits contrefaits ne sera pas toléré. Square Enix considère ses licences et les droits découlant comme étant une ressource cruciale et entend bien continuer à prendre toutes les mesures nécessaires, y compris une plainte au civil et au pénal, pour les protéger. ».
 
Le procès avait débuté en juillet 2009, les pirates n'ont qu'à bien se tenir et les éditeurs peuvent dormir tranquille... Pour information des goodies officiels square Enix sont dispo ici sur un site officiel et sans risque de se faire pincer.