Sandawe revoit les budgets de lancement de ses BD à la baisse

Clément Solym - 20.05.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - sandawe - réduction - budget


La maison d'édition Sandawe a repris un petit coup de fouet avec le retour de son directeur éditorial (et initiateur) Patrick Pinchart qui a été hospitalisé pendant quelque temps.


La grande nouveauté c'est le lancement du forum qui permettra aux « édinautes » et aux simples visiteurs de discuter d'une part et qui mettra en relation les professionnels (libraires, auteurs et journalistes) d'autre part. Les budgets de lancement des BD ont aussi été revus à la baisse (en moyenne 22 % de moins), ainsi certains titres pourront même être lancé pour environ 20 000 €. Patrick Pinchart explique dans un communiqué :
« Nous avons affiné la première mise en place grâce aux estimations de notre diffuseur. Nous avions prévu 10 000 exemplaires de tirage pour chaque titre ce qui, vu la prudence générale actuelle, était trop optimiste. Nous avons donc revu les tirages à la baisse, tout en étant conscients que les chiffres de la première mise en place ne seront réellement connus que lors de la tournée des délégués sur le terrain. S’il se révèle qu’elle est supérieure à cette estimation, ce que l’on souhaite à tous nos projets, Sandawe avancera l’argent pour imprimer plus de livres ».

De plus, Sandawe a annoncé qu'elle comptait offrir sa commission (15 %) à tous les projets qui auront atteint leur objectif avant le mois de septembre 2010. Actuellement, c'est Il Pennello qui est le plus proche de son objectif (complété à 40 %). Viennent ensuite Maître Corbaque (complété à 29 %), et Corpus Christi T1 : Le secret des Papes (complété à 15 %).

Depuis le mois de janvier, quatre nouveaux projets ont été proposés. Il s'agit de Maudit Mardi de Vadot, Dérapages au quotidien de Laurel et Darlot, Suivez le guide de Godi et Zidrou et Les éclaireurs de Maltaite et Janssens. D'autres projets devraient être proposés à raison de deux par mois.Tout investissements confondus, la maison d'édition à déjà réuni presque 50 000 €.