Sarab, bande dessinée interactive à 'narration organique'

Clément Solym - 01.06.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - sarab - liban - bd


Le lecteur de Sarab.co peut influencer le cours de l'intrigue à chaque page, en choisissant pour l'une des deux possibilités s'offrant aux personnages. Après soixante-douze heures, le vote est clos.  La planche suivante est affichée le lundi ou le jeudi.

L'action


Cette bande dessinée de science-fiction se déroule à Thalamus, où quelques humains subsistent à une catastrophe écologique. L'enseignement des sciences est depuis réservé à une élite, les autres cultivant leur jardin.


Sarab, le personnage principal, étudiait, mais il a assisté au meurtre de son maître et s'est enfui. À la quinzième planche, le lecteur devait choisir s'il devait, ou non, présenter ses excuses à l'amie qu'il avait vexée : dans la planche seize, le personnage essaiera de se faire pardonner.

L'organisation

Hélène Sawma illustre, Bassem Boustany développe, Samer Boustany est l'éditeur-concepteur et le designer. Une version nouvelle paraîtra en juin, puis « nous allons relancer nos activités sur les réseaux sociaux. Nous présenterons aussi des applications pour appareils IOS et Android », a déclaré Patricia Heneiné, la productrice. (via iloubnan)

L'incidence des réseaux et de l'interaction

Interrogé par BoDoï, Samer Boustany, cofondateur et éditeur-concepteur, explique qu'avec ses trois acolytes, ils ont bénéficié de l'appui de Seeqnce, un accélérateur de start-ups.

« Nous voulions créer une BD différente. Sur le plan du contenu, presque tous les genres d’histoires ont déjà été racontés. C’est sur le plan de la forme que nous avons décidé d’innover. L’interactivité était la solution idéale pour permettre à nos lecteurs d’être vraiment engagés dans l’intrigue. Ceci nous semble encore plus facile en s’appuyant sur le boom des médias sociaux comme Facebook et Twitter. »

Pour le reste, on s'en doute, c'est l'interaction qui primera, et surtout les prises de décision par les internautes votant. « Certaines décisions entraîneront l’introduction d’une sous-intrigue, d’autres le passage immédiat à un moment précis de l’histoire. Ce processus est très amusant pour nous, en tant qu’auteurs, puisqu’il oblige à créer de nouvelles techniques pour raconter une histoire en perpétuelle évolution. Nous l’appelons narration organique. »

Sarab.co a reçu l'Arab e-Content Award 2011, pour ses qualités graphiques et son intrigue intéressante.