Se moquer de l'héritage de Stan Lee est “franchement écœurant”

Florent D. - 20.11.2018

Manga/BD/comics - Comics - héritage Stan Lee - Amérique deuil comics - lecture comics Marvel


Icône du comics, Stan Lee pouvait bien l’être. Et on ne s’attaque pas aux légendes de l’Amérique impunément : l’animateur de Real Time (sur HBO), Bill Maher, en a fait les frais. Se moquant de la foule en deuil, il s’est pris une volée de bois vert, option fouet aux orties... 



 

 

Pour Maher, pas question de confondre les torchons et les serviettes : dire de l’œuvre de Stan Lee qu’il s’agissait d’une littérature sophistiquée, cela ne passait pas. Et alors que la planète entière déplorait la mort du cocréateur de nombreux super héros, à l’âge de 95 ans, l’animateur fanfaronnait un peu trop.

 

« Le gars qui a créé Spider-Man et Hulk est décédé, et l’Amérique est en deuil ? Un deuil profond, fondamental, pour un homme qui a inspiré des milliers de personnes à, je ne sais pas trop, regarder un film, j’imagine », lance-t-il à l’antenne.
 

 

Pas glop. Et avant que d’envoyer Thor lui péter les rotules à coups de marteau, POW ! Enterntainement, la société de Stan Lee, a écrit un petit courrier. 

 

 

 

Rappelant que les comics sont avant tout un outil de narration, et qu’employés par un Stan Lee, ils deviennent de véritables œuvres, POW ! trouve que Bille Maher a dépassé les bornes. « Une des leçons que Stan a tant enseignées, c’est la tolérance et le respect. De ce fait, nous lui sommes reconnaissants de pouvoir dire que vous avez le droit d’exprimer votre opinion [...]. »

 

À savoir que les comics sont des choses pour les enfants, et pas bien évoluées, en somme. « Bien d’autres ont dit la même chose de Dickens, Steinbeck, Melville, et même de Shakespeare. »

 

Mais de là à dire que Stan Lee n’a fait qu’inciter des gens à regarder des films « est à notre avis franchement écœurant. D’innombrables personnes peuvent attester de la façon dont Stan Lee les a portées vers la lecture, leur a appris que le monde n’est pas composé d’absolus, que les héros peuvent avoir leurs défauts et que même les méchants peuvent faire preuve d’humanité au fond de leur âme ».
 

 

Évoquant les multiples personnes, ou équipes qui « offraient de l’espoir à ceux qui se sentaient différents et victimes d’intimidation, tout en inspirant créativité et insufflant le rêve de grandes choses pour l’avenir », Stan Lee était définitivement bien plus que ce à quoi l’animateur tente de le réduire.

 

Il est, entre autres choses, « à l’origine de millions de souvenirs d’enfance », et de cette sentence, éternelle : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. » Que Bill Maher, dans son discours, a manifestement oublié de prendre...

D'autant que, quand Stan Lee apparaissait dans des films, c'était pour ces caméos bien connus, toujours des clins d'oeil aux univers qu'il avait participé à créer...





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.