Selon Cailleaux et Bourhis, Jacques Prévert n'est pas un poète

Florent D. - 05.01.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - Jacques Prévert bande dessinée - poète Prévert Paris - biopic Prévert Cailleaux Bourhis


Ce 20 janvier, les éditions Dupuis feront paraître Jacques Prévert n’est pas un poète, signé par Cailleaux et Bourhis. Un album en forme de biopic, pour évoquer d’un artiste bouillonnant, dépeint avec une vitalité incroyable, et commémorer les 40 ans de sa disparition.

 

 

 

Le quartier de Montparnasse au cœur des années 1920 : ses fêtes enivrantes, ses débats littéraires, ses artistes de mille et un univers.

 

De retour de son service militaire en Turquie, Jacques Prévert y fréquente l’avant-garde de cette époque, entre Louis Aragon, Robert Desnos ou André Breton avec lesquels il écrit quelques-unes des plus belles pages du surréalisme.

 

Ce mouvement, beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à écrire et d’un parapluie, éclatera finalement tandis que Prévert se met à côtoyer Giacometti, Carné ou Pierre Batcheff, qui l’entraîneront vers une carrière de scénariste et la création de la troupe Octobre.

 

 

 

Après leur évocation des années Boris Vian dans Piscine Molitor, Hervé Bourhis et Christian Cailleaux s’emparent aujourd’hui de la vie de « Jacquot » dans ce volume richement documenté, où nous est contée une tranche de l’histoire politique et artistique de ce siècle moderne.