Shina Dark, les princesses de lune tomes 1 et 2

Clément Solym - 31.10.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - shina - dark - héroïc


Shina Dark, les princesses de lune tomes 1 et 2 de Bunjuro Nakayama et de Yukari Higa est un manga sympathique qui vous fera passer un agréable moment. Il reprend les thèmes et les codes classiques de l'héroïc-fantasy en apportant une touche d'humour et un décalage qui font souvent mouche.

L'histoire :

Sur l'île de Shina Dark vit un terrible roi démon qui dit la légende a déjà tenté de faire basculer le monde dans les ténèbres. Heureusement « six braves et un héros légendaire » réussirent à le vaincre lui et ses hordes terrifiantes. Aujourd'hui le roi démon Exoda Cyril Crox est sur le point de se réveiller de son long sommeil et le monde tremble...

Pour calmer sa fureur 1 000 vierges ont été envoyées en sacrifice et la légende veut qu'il passe chaque nuit avec 10 d'entre elles. Quel démon lubrique tout de même ! Cela dit les légendes sont ce qu'elles sont et ne reflètent pas toujours l'exacte vérité. Et la vérité qui se cache derrière celle-ci est plus que surprenante.

De l'héroïc-fantasy sans dessus-dessous

D'un ton résolument léger et comique Shina Dark surprend le lecteur dès les premières pages. On s'attend à une grande épopée à la Lodoss War (le grand classique du genre) mais on se retrouve en face de babillages et de gags à la chaîne. Passé la première surprise on se laisse prendre au jeu et on passe vraiment un agréable moment. D'ailleurs ce titre n'a pas d'autre prétention que de vous distraire, mais attention de bien vous distraire.

Les fans d'héroïc-fantasy se retrouveront dans un univers bien connu et apprécieront le ton décalé de ce titre, qui reprend les codes du genre à sa sauce en les détournant totalement. Et c'est un grand bonheur de voir une scène de marchandage d'items (objets aux pouvoirs spéciaux dans le langage des joueurs) entre deux personnages comme deux joueurs pourraient le faire sur un jeu de rôle. Ou encore de voir les héros braves pas si braves et pas si héroïques que ça, des princesses en détresse se battre contre leurs sauveurs et un démon... enfin bref, on ne va pas tout vous révéler non plus !

Un tome 2 prometteur

Les dessins sont assez conventionnels mais corrects et efficaces.Les deux premiers tomes sont pourvus de 4 pages en couleurs très réussies. Les princesses captives du roi démon sur l'île Shina Dark sont très réussies et bien sûr le fan service est au rendez-vous. Pourrait-on imaginer un manga d'héroïc-fantasy sans fan service, hein ?

Le tome 2 est plus sombre que le premier même si l'humour est toujours de mise. On rentre un plus dans la psychologie des deux princesses de Shina Dark, Galette Fei Soaje et Christina Rey Holden. Cette dernière est en proie à un étrange mal et à une lourde mélancolie. Pour comprendre d'où cela vient le lecteur est propulsé par épisodes dans le passé du personnage. Un passé qui a des répercutions directes sur le présent, qui en aura certainement sur l'avenir et qui sera c'est certain le moteur d'une autre histoire.

Shina Dark est un titre vraiment plaisant qui permettra au lecteur de s'évader un moment et de rigoler un bon coup. Un manga qui se joue des codes classiques de l'héroïc-fantasy avec brio, pour notre plus grand plaisir. S'il n'entre certes pas encore dans la catégorie des manga exceptionnels, il n'en reste pas moins un bon titre tout à fait honorable.

Shina Dark, les princesses de lune tomes 1 et 2 de Bunjuro Nakayama et de Yukari Higa est édité par Taïfu Comics dans la collection Taïfu Shonen (bien sûr). Et vous pourrez vous procurer les 192 pages de chaque tome pour 6,95€. Attention le tome 2 ne paraîtra que le 13 novembre.