Soeur Marie-Thérèse, de Maester : La guerre sainte (T.6)

Clément Solym - 16.11.2008

Manga/BD/comics - Univers BD - Maester - Marie - Therese


Soeur Marie-Thérèse porte l'amour du Christ en elle, ça se voit derrière les verres de ses lunettes, au fin fond de ses petits yeux vifs et justes. Prête à prêcher la paix de notre Seigneur et toujours clémente quand il s'agit d'inculquer à coups de rangers 44 fillette les préceptes de l'Église, voilà qu'elle entre elle aussi, ce doit être dans l'air du temps, dans une Guerre Sainte.

La sienne.

Délaissant son couvent des Batignolles, Marie-Thérèse a élu domicile quelque part en Bourgogne, dans l'abbaye Notre-Dame de Pic. Et il s'en trouve des insolents - des écrivains ? - à corriger non loin, à remettre sur le droit chemin du Seigneur. Ou encore des curés en manque de salut pour leur âme... et qui s'attacherait quelque peu trop aux enfants. Et en parlant de Saigneur - si fait - et de mission sacrée/secrète, on va prochainement le cloner. Comme George...

Trêve de calembour, pas une minute à perdre, on l'a tellement attendu ce tome qu'il ne sert à rien d'en dire du mal. Maester nous livre ici la quintessence Marie-Thérèse, du 100 % pur jus de sang chritistique avec encens à base de plantes aromatiques et jeux de mots outranciers.

C'est un pur régal que Drugstore, la collection de Glénat, vient de mettre sur le marché pour 12,50 €, avec des guest stars comme José Bové, un curé pédophile mal repenti, l'incroyable Hulk, Golum, Dracul dans toutes ses incarnations... mais évidemment, et surtout, Soeur Marie-Thérèse.