Spider Man changé en anti-mormon primaire, Marvel s'étrangle

Florent D. - 03.09.2018

Manga/BD/comics - Comics - Spider Man mormon - logo mormon religion - marvel religion censure


TOUCHE PAS À MON MORMON. Même quand on s’appelle Spider Man, interdiction formelle de critiquer les bons petits gars de l’Utah. La semaine passée, un artwork présentait l’Homme-Araignée affublé de logos publicitaires. Mais l’un d’entre eux n’a pas DU TOUT passé la barrière du politiquement correct.



avant...

 

En effet, l’un des logos fait référence directement à CES Letter, un site qui propose des réponses tirées de l’étude des textes à destination des croyants. Sauf qu’elle attaque assez directement l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Autrement dit, le mouvement mormon. Derrière ce dogme religieux se cache à peine une entreprise particulièrement florissante et prospère. 

 

Mais le CES Letter est également l’auteur d’un ouvrage manifestement et ouvertement critique à l’égard du culte. Il interroge sans détour les autorités à la tête de l’Église pour obtenir des réponses officielles sur ses origines, son histoire et des méthodes qui semblent troublantes.

 

Or, Marvel interdit formellement que dans ses comics se retrouvent des messages susceptibles d’introduire des polémiques, à moins d’y trouver un motif de communication et de promotion. Pour exemple, l’homosexualité, le mariage gay sont des sujets d’actualité, susceptibles de provoquer des réactions homophobes. Mais comme le sujet permet de vanter l’avant-gardisme de la Maison des Idées, on accepte de s’en emparer. Comme l’attitude va dans le sens d’une tolérance, feinte ou réelle, c’est tout bon.

 

En revanche, les mormons représentent une force religieuse et économique, donc on ne s’approche pas. 

 



... après


 

Ottey, le dessinateur qui est à l’origine de cet artwork, a fini par s’expliquer : toute sa famille est mormone, de même que nombre de ses amis. « Je n’inclurais jamais rien de méchant à leur sujet ni sur leurs croyances. La référence concernait un sujet qui m’intéresse et une décision personnelle que j’ai prise dans ma vie. Cela n’avait rien à voir avec le personnage, l’histoire, ni Marvel. »

 

Or, si la réponse fut de mettre à jour immédiatement l’édition numérique de #4 Amazing Spider Man, la version imprimée, elle, contient bel et bien le petit message.  

 

 

via The Hollywood Reporter

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.