medias

Stallone et Angelina Jolie boudés : la revanche des nerds à la Comic-con

Clément Solym - 26.07.2010

Manga/BD/comics - Comics - nerds - diego - comics


À San Diego, il faut montrer patte blanche, durant la Comic-con, et les stars du petit ou grand écran savent qu'elles ont un passage obligatoire à faire ici pour montrer qu'elles sont toujours en vie, et toujours proches de leur public...

Alors que quarante ans auparavant, l'événement était célébré dans un hôtel croulant de la ville, avec 300 personnes maximum, La Mecque des nerds, ces geeks asociaux, quoi que le terme reste indéfinissable, s'est achevée hier, et a enregistré la visite de 125.000 personnes.

Paradoxalement, c'est moins que ce qu'Angoulême annonçait pour 2010 ou même ce que la Japan Expo a pu dévoiler de chiffres provisoires, avec ses 170.000 entrées.

Et justement, la veille, des pointures avaient fait leur petite visite annuelle : Angelina Jolie, Sylvester Stallone, Bruce Willis... pour la promotion de leur dernier film. Même Chris Hemwsworth, le futur Thor, s'est fendu d'une apparition remarquée. Après tout, cette adaptation du comics éponyme ne manque pas de susciter les passions...

Ne serait-ce que pour ses atours, et pas simplement pour des raisons bassement sexuelles, la présence d'Angelina aurait dû ravir le public. À défaut, celle de Stallone, une référence de cet univers aurait pu provoquer une émeute... Mais non. Pas du tout. Et si les nerds de la Comic-con se déguisent en tout ce qui a trait à leurs mondes favoris, ils ont aujourd'hui conscience de leur force financière et ne se laissent plus flatter l'encolure comme ce fut le cas quelques années auparavant.

Pas que des pompes à fric

Dans les années 70 à 90, la BD, les romans graphiques, constituaient l'essentiel de la manifestation, mais aujourd'hui, évolution oblige, les studios hollywoodiens et de télé occupent l'espace. Promotion, marketing, produits dérivés, tout est motif à faire payer, acheter... Mais la promotion cette année, n'était pas dans l'air du temps, et les fans authentiques reproche cette main-mise d'Hollywood sur leur manifestation.

La Comic-con, vitrine de Warner Bros et de Nickelodeon ? Pas qu'un peu. Et les organisateurs, forts de ces sponsors inespérés voilà encore 20 ans, envisagent justement de délocaliser vers des villes plus grandes, pour accueillir plus de monde. Et détourner encore un peu plus l'événement de son sens initial. Avec 175 millions $ d'apports pour San Diego, durant la semaine de cet événement, on comprend que Los Angeles, Anaheim ou Las Vegas se tirent la bourre pour devenir la nouvelle capitale de la Comic-con.

À quel prix, cependant...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.