Stan Lee en Australie, sémillant et bondissant

Clément Solym - 26.06.2012

Manga/BD/comics - Comics - Stan Lee - Australie - Oz Comic-Con


Tout juste sorti de la promo marathon de The Avengers, se préparant à celle de The Amazing Spider-Man ou de son jeu vidéo (voir notre actualitté), Stan Lee a pris le temps de faire un petit tour en Australie, pour le Oz Comic-Con de Melbourne, le rendez-vous des lecteurs de comics australiens. Le « parrain » du comics est revenu sur sa carrière et ses inspirations.


C'est dit : Stan Lee n'a pas écrit ses comics pour les nerds, ces geeks extrémistes passionnés de culture alternative et de sciences, d'astrophysiques ou de physique quantique (pour faire vite). « Croyez-le ou non, je ne connais pas grand-chose à la science. J'ai juste utilisé des termes qui faisaient bien. J'ai dit que les Quatre Fantastiques ont obtenu leurs pouvoirs en étant frappés par des rayons cosmiques. Je n'ai aucune idée des conséquences d'une exposition à ces rayons. Bruce Banner est irradié par des rayons gamma. Si un rayon gamma me disait bonjour dans la rue, je ne pourrais même pas le reconnaître. » (sic)

 

Stan Lee

Stan Lee et les super-héros, une histoire d'amour (auteur : Gage Skidmore)


Interrogé sur sa longue collaboration avec Marvel, Stan Lee a fait preuve d'une fidélité à toute épreuve : « Je n'ai jamais eu envie d'écrire pour d'autres comics. J'étais trop occupé à faire les nôtres. En fait, je ne pouvais même pas les lire, je regardais juste les couvertures pour savoir ce qu'ils faisaient. » Rescapé d'un procès qui aurait pu lui coûter 3,6 millions $, (voir notre actualitté) Lee a ainsi rendu un hommage à son employeur historique.

 

Le seul personnage australien créé par Stan Lee était un super-vilain retors mais un peu ridicule, qui attaquait Spider-Man en faisant des bonds, puisqu'il s'agissait du... Kangourou. Le dernier projet de Stan Lee en la matière est un super-héros chinois, nommé Annihilator : « Il est le héros chinois parfait » s'est exclamé l'auteur, qui l'a créé pour une exploitation cinématographique. Les sarcasmes des fans n'ont pas tardé, dressant notamment le parallèle entre le héros bridé et The Governator, un autre projet de Lee qui faisait de Schwarzenegger un héros de dessin animé pour enfants. (voir notre actualitté)

 

Qui aime bien châtie bien, même si l'accusé, en l'occurrence, est un auteur historique de 89 ans, tout de même...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.