Star Wars : Dans une galaxie lointaine, une contrefaçon chinoise

Nicolas Gary - 29.05.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Star Wars - contrefaçon - Chine


Il faut être universitaire, mais avant tout passionné de l'univers de George Lucas, pour mettre la main sur cette petite perle… de contrefaçon. En effet, une maison d'édition chinoise, Guangzhou, s'est lancée, sans autorisation, évidemment, dans l'adaptation pour les lecteurs chinois de l'univers de Star Wars. Que la Force soit avec toi, Luke, parce que ta cause semble particulièrement remodelée…

 

 

 

 

Maggie Greene, professeur à l'université d'État du Montana s'est lancée dans un grand billet, expliquant qu'elle s'était procuré cet album pour un dollar, à l'occasion de la Foire du livre de Shanghai.

 

L'adaptation est dans un style lianhunahua assez classique, note-t-elle, sans omettre de préciser que ces livres d'images, produits en grand nombre au XXe siècle. Ce format servait traditionnellement à la propagande du gouvernement, racontant des aventures puisées dans l'histoire du pays, avec des influences de la culture pop orientale.

 

L'adaptation est très inspirée de l'oeuvre de Lucas, et à l'exception de quelques personnages, comme Darth Vader, R2-D2 ou C-3PO, les protagonistes sont légèrement différents des héros des films. Selon les conclusions de l'universitaire, l'illustrateur s'est certainement servi des matériaux de promotion de l'époque, sans avoir vu réellement les films.

 

 

 

Dans cette version Chewbacca ressemble bien plus à une sorte de grand chimpanzé, dans certaines scènes, alors qu'il est relativement crédible dans d'autres. La Princesse Leia a quelque chose de commun, dans ses traits, avec le groupe ethnique des Uyghurs, situés dans l'ouest de la Chine. Compte tenu des méthodes des éditeurs chinois, situés dans le sud du pays, à l'époque, il est peu probable que George Lucas, ou la 20th Century Fox aient été consultés pour l'adaptation…

 

Le tout a même des relents de Guerre froide, quand on a l'impression que Darth Vader s'apprête à lancer une attaque contre le Kennedy Space Center. Ce qui est fabuleux, c'est que Maggie est tombée sur cette BD en demandant à un marchand un album qui soit dans le genre opéra lianhuanhua, tout particulièrement avec des fantômes. 

 

Et le four à micro-ondes, c'est une sous-exploitation de la Force ?