Stigmata de Ko Yasung, un manga qui laisse des traces

Clément Solym - 04.05.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - Stigmata - Ko - Yasung


Avant de rentrer dans le vif du sujet, une petite précision, ce manga est dessiné par un coréen mais il vit au Japon depuis quelque temps. Alors une question se pose a-t-on dans les mains un manga ou un manhwa.... ? Étant donné que la maison Kabuto qui édite Stigmata est spécialisée dans le manga et que l'auteur lui-même qualifie son ouvrage de manga, il faut se rendre à l'évidence ceci est bien un manga. Voilà qui devrait dissiper toute forme de malentendu.

L'histoire

Soeur Rosa est envoyée à la recherche de Gabriel Iota, un être à la force surhumaine qui a déjà sauvé la Terre quelques années auparavant. Un « stigmaster » faisant partie des « inquisiteurs » qui avaient combattu les démons lors de la précédente guerre sainte. Le centre de recherche en criminologie occulte Radem qui a confié cette mission à Rosa, sent un nouveau danger se profiler à l'horizon. En effet, les démons se font de plus en plus nombreux et attaquent tout spécialement ceux qui étaient des « inquisiteurs ». Rosa retrouve Iota (en fait elle a failli l'écraser) mais celui-ci est amnésique et ne sait plus comment se servir de ses pouvoirs qui ne se déclenchent que lorsqu'il est réellement en danger de mort...

Une ressemblance frappante

Bon on ne va pas vous en révéler trop non plus. À première vue, la ressemblance avec Chrno Cruisade est assez frappante. Une nonne avec un personnage masculin plutôt jeune qui possède de grands pouvoirs et au passé trouble, combattent des démons. On pourrait penser que l'on va se trouver en face d'une pâle copie de cet excellent titre. Pourtant lorsque l'on se plonge dans le premier tome on est envahi par la force de ce manga.

Un monde post-apocalyptique

L'univers est très sombre à l'image du style graphique de Ko Yasung beaucoup de scènes se jouent dans la pénombre. Les décors sont de vrais bijoux post apocalyptiques. On est emporté dans ce premier tome dans un monde désolé dont on sent que tous les conflits ne sont pas résolus, un monde entre deux guerres.

Un premier tome réussi

Cependant l'auteur arrive à alléger son histoire avec l'innocence et la joie de vivre de ces personnages et les moments d'humour sont vraiment savoureux. Un premier tome très réussi qui place les bases d'une histoire que l'on devine passionnante, et une ambiance entre noirceur et humour au ton juste servie par un trait efficace.

Entre élément humain et intrigues politiques

Le tome 2 quant à lui, nous fait rentrer un peu plus dans les intrigues politiques et lève quelque peu le voile sur l'origine de cette guerre sainte dont personne n'a le droit de parler. L'histoire prend en complexité, les rouages s'enclenchent peu à peu. L'élément humain se mêlant aux machines politiques, aux complots et aux manipulations.

Un tome 2 qui accroche

Les premiers éléments d'un drame se mettent en place. On découvre aussi à quel point cet univers est impitoyable. Sans vous gâcher la surprise, on ne peut que vous dire qu'à la fin du tome 2, il n'est plus possible de faire machine arrière, on devient accro à Stigmata. Et on attend fébrilement la sortie du tome 3 qui promet d'être fort en actions d'autant plus qu'il s'agira du dernier tome de cette série.

Un savant mélange entre humour, drame, et ambiance sombre

Stigmata est donc un titre bien à part, avec ses propres spécificités. Un savant mélange entre humour, drame, et ambiance sombre voire inquiétante. Les dessins de Ko Yasung sont justes et s'accordent parfaitement au récit créant des ambiances appropriées aux nuances harmonieuses. Bref un titre plus que prometteur. Merci Maître Ko Yasung.

Stigmata est édité par Kabuto chaque tome fait 192 pages et coûte 6,95 euros.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.